Ouargla - Revue de Presse


Ptt - Tiaret

25 000 nouvelles lignes accordées à la wilaya Visite inopinée, jeudi dernier dans la matinée, de Amar Tou, ministre des Postes et des Technologies de la Télécommunication, à la grande poste de la ville de Tiaret. Une visite non prévue dans le programme mais attendue, car, la veille, les représentants des travailleurs ont tout fait pour interpeller le ministre sur certains dysfonctionnements que connaît le secteur. Une frilosité s?est alors emparée des responsables qui allaient commettre une bourde qui n?a pas échappé à la délégation ministérielle. On a fait venir d?une autre agence des imprimantes pour montrer bonne figure. M. Tou qui a vite fait de comprendre les raisons de la colère affichée s?adressa au directeur pour lui demander, ainsi qu?au bureau d?étude, « le pourquoi de ces malfaçons non signalées à la tutelle ». Dans une précédente édition, nous rapportions l?utilisation pour le moins discutable d?une enveloppe de douze millions de dinars destinée à l?aménagement de cet édifice. Il n?a pas fallu, en effet, attendre beaucoup de temps pour voir se transformer les lieux durant les saisons de pluies en une véritable passoire, sans parler des infiltrations qui inondent les sous-sols de la bâtisse. Le ministre interpellé Après s?être enquis, deux journées durant, de l?état et des perspectives de son secteur dans la wilaya, le ministre s?est vu interpeller sur la situation des agents de sécurité auparavant licenciés. Le ministre a instruit ses subordonnés de régler au plus vite ce problème et a donné l?ordre d?inclure, dans la future convention, la prise en charge de ces travailleurs par un contractant privé, puisque le secteur s?achemine irrémédiablement vers l?ouverture de ses services à la concurrence. La non-réalisation du réseau de fibre optique au nord de la wilaya, l?inconsistance en matière d?ADSL, où seuls 60 des 400 abonnés prévus en disposent deux mois après le lancement de ce service dans la seule commune de Tiaret, ont été abordés lors de la visite. Concernant le WLL ou fixe sans fil (689 abonnés), le ministre dira que « ce service est destiné exclusivement aux personnes habitant les zones rurales isolées. » 25 000 nouvelles lignes, dont 15 000 pour le fixe sans fil, ont été accordées et devront entrer en service avant le premier semestre 2005. Les chiffres communiqués, difficilement, par le directeur du secteur parlent de 45 centraux téléphoniques d?une capacité de 45 056 lignes et de l?enregistrement de 38 962 abonnés dans la wilaya. Un chiffre qui situe clairement le retard enregistré en la matière si on se réfère à la densité actuelle (8,20 pour 100 habitants), qui se situe loin de la norme nationale (18 pour 100 habitants). 23 des 24 centraux numériques auraient été réalisés dans le cadre du PSRE, soit 793 équipements. En matière de services, les usagers disposent d?un bureau pour 10 850 habitants. Une densité en dessous des normes (un bureau pour 9 000), et bien qu?on parle de 71 bureaux informatisés et 8 réhabilités, le constat sur le terrain reste plutôt décevant.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)