Souk-Ahras - Divers Hôtellerie, Hôtels, Hébergement


Promotion touristique à Souk Ahras : L’hôtellerie en question

La région de Souk Ahras recèle des richesses naturelles et des potentialités touristiques capables de la hisser au rang de celles existant de l’autre côté de la frontière.

Lieu de transit par excellence, la wilaya peine à attirer des dizaines de passagers à cause du manque de structures hôtelières. Les familles en provenance de Tunisie ou celles des wilayas de l’intérieur du pays désirant franchir la frontière Est optent souvent pour Annaba, ville touristique dotée de moyens et nettement mieux lotie en matière d’accueil et de personnel qualifié. Le tourisme culturel prisé notamment pour le circuit Thagaste-Khemissa-Madaure et malgré une moyenne de 500 visiteurs/l’an, est loin d’atteindre les résultats escomptés. Leur passage à Souk Ahras ne dure souvent que quelques heures et ce pour la même raison évoquée plus haut.« Révolutionner les mentalités et convaincre les promoteurs à investir dans ce secteur pécuniairement prometteur à Souk Ahras n’est pas une sinécure. Nous continuons toutefois notre travail d’information et de sensibilisation mettant surtout en relief les avantages des investissements dans notre secteur. Parallèlement, nous avons récemment amélioré les conditions d’accueil des hôtels non classés et ce grâce aux visites inopinées effectuées régulièrement par nos contrôleurs », nous a déclaré M.Titah, directeur du tourisme. S’agissant des hôtels classés, le même responsable dira « Nous projetons la réouverture du complexe Sidi Messaoud dont le propriétaire installé en France a récemment émis le vœu de contribuer à redynamiser le secteur dans sa wilaya d’origine et participer par voie de conséquence à son essor socioéconomique. L’hôtel Medjerda et au moins six autres projets sortiront à coup sûr le secteur de sa léthargie et réduiront des réticences constatées ça et là ». Rencontré il y a quelques semaines, le promoteur du Medjerda, en l’occurrence M.Brahimi, a de son côté reconnu l’importance de la région et insisté sur les potentialités naturelles capables de drainer un nombre impressionnant de visiteurs « pour peu qu’elles soient réellement mises en valeur ». Et de conclure : « Si les conditions sont réunies je ne vois pas d’inconvénient pour l’installation d’un complexe tout près des ruines de Madaure ». Des projets de motels ont été également prévus par la direction du tourisme pour la zone est de la wilaya.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)