Constantine - Divers Métiers d'Artisanat


Projet d’une maison pour l’artisanat



Parmi les grandes métropoles de l’Algérie, la ville de Constantine est la seule à ne pas disposer d’une maison de l’artisanat. Le projet date pourtant de l’année 2004 après le choix d’une assiette de terrain dans la cité Emir Abdelkader, sur le site de l’ex-bidonville Tennoudji. Il faudra tout de même attendre le premier trimestre 2007 pour obtenir le financement nécessaire pour la réalisation d’un site qui devra rassembler les artisans de la ville. Ces derniers, disséminés un peu partout dans les différents quartiers, tels que Remblai, Polygone et Bardo, réclament surtout une revue à la baisse des loyers de leurs ateliers faisant partie du patrimoine de l’APC de Constantine. Certains n’arrivent plus à s’en acquitter. En l’absence d’un contrat, d’un bail de location ou d’un acte de propriété, ces artisans, dont la plupart activent d’une manière informelle, ne parviendront pas à avoir leurs cartes d’artisans auprès de la Chambre des arts et des métiers, pour bénéficier des avantages accordés par l’Etat au secteur de l’artisanat.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)