Algérie - Chiffres


Près d’un milliard de m3 de gaz algérien pour l’Espagne



Sonatrach et la compagnie espagnole ENDESA ont procédé, hier, à la signature d’accord pour la vente et l’achat de gaz naturel lors d’une cérémonie co-présidée par le P-DG de la compagnie nationale des hydrocarbures, M. Mohamed Méziane et M, Raphael Miranda, chef exécutif auprès de l’entreprise espagnole. Le nouvel accord est présenté comme le prolongement de ceux conclus entre les deux parties, au mois de juin 2001.

Le contrat porte sur un volume de 0,96 milliard de m3/an d’une durée de validité de 20 années. Il entre dans le cadre du projet du futur gazoduc sous-marin devant relier directement l’Algérie (Béni-Saf) à l’Espagne (Alméria) et dont la capacité de transport est de 8 milliards de m3/an.

Sonatrach a déjà signé deux contrats du même type avec les sociétés espagnoles partenaires du MEDGAZ, à savoir: la compagnie pétrolière CEPSA avec un volume de 1,6 milliard de m3/an et la société d’électricité IBERDROLA (1,6 milliard de m3/an). Le gaz sera donc fourni à l’Espagne via le nouveau gazoduc sous-marin MEDGAZ, reliant directement l’Algérie et l’Espagne. Et dont la capacité de transport s’élèvera à un volume annuel de 8 milliards de m3 à partir de fin 2008. Un volume qui sera porté au double, une fois que ce gazoduc sera à la phase optimum de son rendement.

«Le projet MEDGAZ, dans lequel l’entreprise espagnole a un rôle actif, a été reclassé par les autorités espagnoles, parmi les projets prioritaires du pays. Une fois achevé, ce projet qui sera mis en service au début de l’année 2009, permettra de véhiculer 8 milliards m3 par an, dans sa première phase, avec une possibilité de doubler sa capacité dans les années à venir, assurant ainsi la sécurité d’approvisionnement en gaz de l’Europe», a déclaré le P-DG de Sonatrach. Il assurera que l’ouvrage garantira la sécurisation du transport du gaz algérien vers le continent européen.

Premier producteur d’électricité en Espagne, ENDESA partage déjà avec l’entreprise algérienne un contrat pour la vente et l’achat de GNL, pour un volume de 1 milliard de m3.

Selon son P-DG, grâce à ces accords signés avec de nombreux partenaires européens, Sonatrach pourra ambitionner de réaliser l’objectif d’exportation de 85 milliards de m3 à l’horizon 2010. En Espagne, la compagnie nationale jouit d’une réputation de partenaire crédible et sûr.

Au-delà du raffermissement des rapports énergétiques entre les deux pays, ce type d’accord contribue au développement de l’industrie et du commerce du gaz dans la région méditerranéenne, de l’avis de M. Meziane.

Selon le président de ENDESA, l’accord signé hier est un nouveau repère dans l’évolution du partenariat entre les deux pays. Non sans émettre le souhait que les travaux de MEDGAZ atteignent un rythme rapide de sorte que ce dernier puisse effectivement entrer en service dès 2009.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)