Algérie - Chiffres


PREMIER SEMESTRE 2005, Le privé a importé pour 8,18 milliards de dollars



Sur les 236.727 petites et moyennes entreprises qui relèvent du secteur privé, «25.633 sont intervenues dans des opérations d’importation durant le premier semestre de l’année en cours», a déclaré, hier, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, Mustapha Benbada.

 Il intervenait à l’occasion d’une journée d’étude sur «la mise à niveau des entreprises, dans le contexte de l’entrée en vigueur de l’accord d’association Algérie-Union européenne».

 Des statistiques qui peuvent paraître, somme toute, anodines de par la dépendance qu’on connaît, du marché national des importations. Mais la donne change complètement quand on sait que ces «25.633 opérateurs privés» -pour reprendre les termes du ministre- réalisent, à eux seuls, un volume d’importation de 8,18 milliards de dollars. Ce qui représente «77,8% du volume global des importations de l’Algérie pour la période du premier semestre 2005», indique le premier responsable du secteur. Ainsi l’Etat, remarquent les spécialistes, à travers ses entreprises, n’intervient qu’à environ 22% dans les importations de l’Algérie. L’autre constat qu’ont soulevé les statistiques du ministre est en rapport avec «la concentration de ces opérations d’importation au niveau d’environ 10% des PME privées que comptent le marché national». Pour nos sources, il est évident qu’«il ne s’agit pas seulement d’opérateurs qui s’approvisionnent sur le marché international, pour répondre aux besoins internes de leurs PME». Quant aux opérations d’exportation et sans surprise, elles ont été, durant cette même période, beaucoup moins dynamiques: «500 entreprises ont exporté, hors hydrocarbures», selon Mustapha Benbada.

 Il est utile de rappeler que les importations de l’Algérie durant les dix premiers mois de l’année en cours, selon les derniers chiffres du Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS), ont dépassé la barre des 17 milliards de dollars. Elles ont enregistré, en comparaison avec la même période de l’année écoulée, une hausse estimée à 14,98 %.

 Les exportations ont également connu une hausse de 25,14 % pour une enveloppe de 34,49 milliards de dollars.

Les statistiques du CNIS ont, également, fait ressortir la dominance des importations des biens d’équipements industriels pour un volume de 7,178 milliards de dollars, suivies des demi-produits pour un montant de 3,418 milliards de dollars. Celles des produits alimentaires ont, quant à elles, connu une stabilité, voire même une légère baisse de 0,13% par rapport à la même période de l’année passée. Enfin, les exportations ont été marquées par la dominance des produits énergétiques pour 33,717 milliards de dollars contre 26,838 milliards de dollars durant la même période de 2004.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)