Oran - Création d'emploi, Recrutement


Pré-emploi, un quota de 1900 postes

Un quota de 1.900 postes d’emploi a été affecté à la wilaya d’Oran, cette année, dans le cadre du dispositif national du contrat de pré-emploi. Cet apport, pour lequel un montant de 175.651.000 DA a été consacré, concerne 1.140 postes d’emploi destinés aux détenteurs de diplômes universitaires et 760 détenteurs du brevet de technicien supérieur. D’autre part, 1.289 postes d’emploi répartis à travers 75 chantiers, pour un montant global de 104.431.000 dinars ont été affectés à la wilaya d’Oran dans le cadre du dispositif TUP-HIMO (travaux d’utilité publique à haute intensité en main-d’oeuvre). Ces derniers représentent 19 chantiers pour le nettoyage et l’entretien des forêts, pour un montant de 27.609.000 DA, 13 chantiers pour un montant de 19.265.000 DA consacrés à la réhabilitation d’infrastructures de l’éducation, 11 chantiers pour le secteur de l’hydraulique pour un budget de 15.563.000 DA, et 29 chantiers destinés à l’entretien et à la réhabilitation du réseau routier pour un montant global de 41.403.000 DA. Par ailleurs, 2.600 opportunités d’emploi dans le cadre du dispositif de l’emploi salarié d’initiative locale (ESIL), pour une enveloppe financière estimée à 104.413.000 DA sont également prévues pour l’exercice 2007. En effet, les quotas affectés à Oran, cette année, sont importants, cependant, cet apport reste en deçà des espérances de la direction de l’emploi, notamment, dans le cadre du pré-emploi qui relève un déficit de 3000 postes. Pour rappel, en 2006, la direction de l’emploi a fait état de la mobilisation d’une enveloppe financière de 802 millions de dinars, pour assurer les programmes et dispositifs de l’ANSEJ, l’ANGEM, la CNAC et l’ADS. Pour le dispositif TUP à HUMO, il a été créé 117 chantiers, engendrant plus de 2.000 emplois, pour une enveloppe de plus de 14 milliards de centimes. Le programme ESIL a permis la création de 4.800 postes temporaires pour une enveloppe financière de 7,7 milliards de centimes. D’autre part, 473 projets ont été financés par l’ANSEJ, alors que la CNAC a enregistré 1.198 demandes de financement tout comme l’ANGEM, qui a enregistré 1.137 demandes de financement. En 2006, concernant l’ANSEJ, 4.000 crédits bancaires ont été accordés aux jeunes promoteurs.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)