Souk-Ahras - Autres sites touristiques

Pont de souk ahras


Pont de souk ahras


La ville de Souk Ahras a inauguré le premier pont urbain en présence du ministre des travaux publics Amar Ghoule et du Wali de Souk Ahras. L nouveau pont de Souk Ahras qui relie le Faubourg au centre ville en enjambant la gare a té réalisé par la société SAPTA. Le pont qui est une véritable œuvre d’art entre dans le cadre de l’embellissement de la ville en mal d’espaces. Il désengorgera les artères principales de la ville. Le nouveau pont routier et piéton de Souk Ahras mesure 240 mètres et a couté plus d’un milliard de dinars.
Le nouveau pont de Souk-Ahras

Le pont du Faubourg, dénommé communément par l'ensemble des Soukahrassiens «el gantra», est constitué d'un gué sur lequel il y a une ligne de chemin de fer qui surplombe l'unique passage d'accès à deux voies qui partage pratiquement la ville de Souk-Ahras en deux parties, est et ouest.
Ce passage obligatoire revêt un caractère stratégique car il permet à au moins la moitié de la population de Souk-Ahras d'accéder à son domicile et son lieu de travail, car il ne faut pas oublier que le secteur ouest de la ville abrite plusieurs cités parmi les plus populaires, comme «Lalaouia, cité des 1700 logements, Djenane Toufeh» ainsi que de nombreuses administrations telles que la Cnas, CNR et Sonelgaz. Pour accéder à ces établissements, il faut emprunter el gantra, c'est dire que cette voie d'accès est un passage obligé conçu depuis l'époque coloniale pour une population qui ne dépassait pas les 30 000 âmes. Aujourd'hui, pour une densité de population qui a décuplé, cette route ne permet d'assurer aucune fluidité ni des véhicules ni des piétons, le transit se fait au compte-goutte et la foule est tellement dense que les gens jouent des coudes pour quitter rapidement ce lieu encombré. Cet ensemble de facteurs négatifs pour la vie des citoyens a contraint les pouvoirs publics à s'impliquer davantage pour trouver une solution adéquate au transport et la gestion urbaine. Après une longue attente, un nouveau pont est en chantier depuis 8 mois ; il reliera la Cité des 1 700 logements au centre-ville. Il enjambe la rue Aïssat-Idir et la rue de la cimenterie. L'étude est réalisée par un bureau d'études italien. Sapta une entreprise nationale connue depuis une trentaine d'années déjà, s'est vue confier la réalisation de ce pont et le CTC Est de Constantine est chargé du suivi. Il est à rappeler que ce pont est d'une longueur de 220 ml, mixte «métallique et béton» à double voie, son coût est estimé à 75 milliards de centimes entre étude et réalisation. Selon le directeur des travaux publics, près de 45% des travaux sont achevés, et actuellement le chantier est dans la phase de pose des fondations. Selon toujours la même source, sa mise en service aura lieu au mois de janvier 2009. Une aubaine pour la population du chef-lieu de wilaya car ce gué est un acquis de taille pour la ville de Souk-Ahras, il désengorgera la ville et mettra fin au problème des embouteillages. Depuis de longues années, le pont du Faubourg, ce seul passage vers le centre-ville, constitue un goulot d'étranglement





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X

Notre page facebook