Blida - Revue de Presse


Pollution



Blida Menace sur la santé des citoyens Celui qui vient d?Alger ou de Boufarik, des communes à l?Est comme Meftah, Chebli... ou tout simplement d?Ouled Yaïch aura à subir depuis plus d?une quinzaine de jours des odeurs pestilentielles provenant d?égouts à ciel ouvert, longs de plus de 400m où coule une eau noirâtre, verdâtre par endroits. Elle vient des rejets des usines agroalimentaires, des ateliers de plastification et d?unités de transformation de diverses matières. De nombreux citoyens se plaignent de ces dégagements de fortes odeurs sur les berges de l?oued Beni Azza. Premier organisme contacté à ce propos, la direction de l?environnement de la wilaya de Blida déclarera par le biais de son responsable qu?elle n?a pas été touchée par un quelconque écrit de citoyen afin de procéder à une sortie sur le terrain. Orientés vers la direction de l?hydraulique pour la consistance des travaux sur l?oued Beni Azza charriant une multitudes de rejets, des membres du personnel chez lequels nous avions été dirigés par un directeur qui n?avait pas voulu décliner son identité au départ, nous affirmeront qu?il n?y a pas eu de rejets d?eaux usées sur l?oued depuis le recalibrage effectué en 1983-1984. Long de 1700 m, l?oued n?a pas bénéficié de toute l?enveloppe budgétaire puisque les travaux s?étaient arrêtés au niveau de la cité 1000 Logements. Comble de l?ironie ou de désespoir c?est à ce niveau que la nuisance a commencé. Deux veilleurs au niveau d?une filiale de Sonelgaz, à l?endroit même où le trop-plein d?eaux usées est déversé, montreront tous les effets sur leur peau. L?un d?eux voulait se dénuder pour apporter plus de poids à ses déclarations : « Il faut venir le soir ! Tout remonte et à chaque respiration, nous avons l?impression d?avaler un sac poubelle. » Nos tentatives de prendre contact avec l?Entreprise de gestion de la zone industrielle de Blida (EGZIB) n?ont pas été fructueuses durant les journées de mercredi et jeudi.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)