Algérie - Revue de Presse


POINT DZ

Nouveau contrat entre France Telecom et l?EEPAD (Wanadoo Algérie) Le fournisseur d?accès et de services Internet EEPAD (franchisé Wanadoo) vient de boucler les négociations pour un contrat allant jusqu?à 2008 avec France Télécom, la maison mère de Wanadoo. Ce dernier a trait au haut débit dans l?internet et la VoIp (téléphonie sur Internet). Ce protocole porte aussi sur l?assistance technologique, la formation, l?accompagnement du personnel et la veille technologique en contrepartie de la franchise de la marque Wanadoo sur l?Algérie pour l?EEPAD à travers le portail wanadoo.dz. La franchise en vigueur, quant à elle, va jusqu?en 2006. Wanadoo qui a quatre filiales (Maroc, Royaume-Uni, Pays-Bas et Espagne) repose aussi sur le système de franchises en Algérie, à l?île Maurice, au Madagascar, au Sénégal, et en Jordanie. Au Maroc, Wanadoo, filiale à 100%, est le fournisseur d?accès à Internet n° 2 avec 10 000 abonnés actifs à fin décembre 2003, selon les derniers chiffres publiés par la maison mère. Sur les annuaires Internet, la filiale marocaine est n° 1 avec 80% de parts sur le marché local. Le contrat qui doit être signé entre France Télécom et l?EEPAD intervient après que le groupe dirigé par Thierry Breton eut décidé, le 28 avril dernier, de récupérer sa filiale Internet en achetant toutes ses actions en Bourse « en vue d?une intégration rapide de Wanadoo en son sein ». Cela devrait renforcer naturellement, selon les observateurs, les filiales au Maghreb et en Europe ainsi que les franchisés. Par ailleurs, dans une déclaration à El Watan, Nouar Harzallah, PDG de l?EEPAD, a affirmé que son entreprise va lancer à travers la marque Asila une nouvelle offre ADSL (Internet haut débit) pour les PME (Pack ADSL PME). Après la baisse sur l?abonnement des packs perso (3999 DA par mois), le pack PME sera proposé à 15 000 DA. Cela devra favoriser une hausse du nombre d?abonnés ADSL en Algérie qui sont actuellement autour de 20 000. Le montant des investissements prévus par l?EEPAD dans l?ADSL s?élève à 12 millions de dollars dont 8 ont déjà été entamés - acquisition de quelque 1000 DSLAM. Dans le cadre du déploiement de l?ADSL sur les 48 wilayas, l?EEPAD compte sous-traiter l?installation avec 6 ou 10 microentreprises dans chacue d?elles, selon la taille de la wilaya. Ces micro-entreprises, à créer, seront labellisées « installateur ADSL agréé EEPAD ». Cela devrait générer à moyen terme quelque 1200 emplois directs, selon Nouar Harzallah.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)