Algérie - Gestion, récupération et recyclage des déchets


Planète - Recycler les gravats pour épargner montagnes, plages et rivières



Planète - Recycler les gravats pour épargner montagnes, plages et rivières


Nicosie (AFP)

Recycler les gravats, notamment dans des pays détruits par la guerre, est une des solutions pour limiter les dégâts causés à la nature par l'extraction de sable et de roche, plaide Pascal Peduzzi de l'ONU Environnement.

"La Syrie connaît une guerre déplorable et tragique, des villes entières vont devoir être rasées et reconstruites. Il faudrait vraiment arriver à recycler ces matériaux de construction sinon on va avoir des problèmes de carrières", explique cet expert à l'AFP.

Au Liban, théâtre d'une longue guerre civile (1975-90), une multitude de carrières illégales ont déjà laissé des plaies béantes dans les montagnes et des défenseurs de l'environnement s'inquiètent d'un regain de l'extraction pour une éventuelle reconstruction en Syrie voisine.

Mais le recyclage des gravats est aussi une option pour des pays en paix.

La Grande-Bretagne a introduit une taxe sur la mise en décharge des matériaux de construction et, "depuis, les constructeurs les recyclent en partie pour réduire leurs coûts", relève M. Peduzzi.

"Il faut aussi construire des bâtiments polyvalents pour du long terme", comme des écoles transformables en maisons de retraite si la population vieillit, plaide l'ONU Environnement.

L'extraction de sable et de graviers ne pouvant pas être totalement évitée, il faut la limiter impérativement sur les plages où elle favorise l'érosion et l'infiltration d'eau salée dans les nappes phréatiques ainsi que dans les rivières où elle massacre les écosystèmes, selon les experts.

Si l'impact environnemental est généralement moins marqué dans une carrière, des règles très strictes doivent être mises en place pour éviter de prendre des terres aux agriculteurs et éleveurs.

"Il faut absolument que les Etats prélèvent une taxe sur l'extraction, pour ensuite réhabiliter le site et éviter que des entreprises partent sans remettre en état", dit M. Peduzzi.

Quand l'exploitation des carrières se fait dans les règles, il est alors possible de remplir le trou creusé par des déchets inertes, de recouvrir de terre végétale et de replanter une forêt ou recréer des terres agricoles.


Photo: Démolition d'un barrage à Isigny-le-Buat, le 8 août 2019 © AFP/Archives/Lou BENOIST

© 2019 AFP




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)