Alger - Revue de Presse


Planet DZ

Une vitrine de la culture algérienne Association et média, PlaNet DZ, tribune et vitrine de la promotion de la culture algérienne, voire maghrébine, a une vocation d?interface culturelle, de relais et de lien à la disposition d?artistes entre eux, d?artistes et de producteurs, d?artistes et de leurs publics. Aujourd?hui, PlaNet DZ a besoin de soutiens financiers pour la poursuite de ses activités, dans l?attente de subventions, sinon, c?est l?extinction de cet espace culturel. L?association PlaNet DZ qui anime un site Internet du même nom a été créée en 1997. PlaNet DZ est le premier site Internet d?actualité culturelle algérienne et maghrébine. L?idée de PlaNet DZ est venue de Seddik Madaoui qui en fait part à Farid Yaker, président de l?association Solimed. Ourida Benramdane est appelée pour l?animer. Le site reçoit quelque 700 visiteurs par jour. Plus de 4000 personnes de Paris et sa région sont inscrites à la lettre d?information. « La mise en réseau se fait depuis Paris entre l?Algérie et la France, mais aussi d?une région d?Algérie vers une autre. Les internautes ont soif de culture, de leur culture », dit Ourida Benramdane, directrice de l?association et animatrice du site. Par ses projets propres ou par des projets auxquels elle s?associe, PlaNet DZ s?est fixé comme objectif aussi bien de soutenir les créateurs que de faire connaître cette culture au public français, voire européen. Etant au c?ur de réseaux culturels multiples et diversifiés, elle aide de ce fait les créateurs par la mise en relation. Elle contribue à la promotion d?artistes peu connus en France et participe au développement des réseaux d?échanges culturels entre l?Europe et le Maghreb. Plusieurs artistes arrivés d?Algérie se sont adressés à PlaNet DZ pour une mise en relation avec des producteurs, des programmateurs de spectacles, des responsables de salle. « Le but n?est pas d?être exhaustif, mais d?aider les artistes qui n?ont pas les moyens de se faire connaître. Nous savons toute la difficulté pour un artiste maghrébin de se faire programmer », précise Ourida Benramdane. Grâce à l?aide de la Fondation Prince Claus pour la culture et le développement (La Haye, Pays-Bas), PlaNet DZ a mis en ligne sur son site, depuis le 15 janvier 2002, un espace, La Baz?Art, pour permettre une visibilité permanente des ?uvres des artistes. Ces derniers peuvent créer leur propre page. Une véritable base de données est progressivement constituée. Une des premières actions d?envergure de PlaNet DZ a été l?organisation du Paris maghrébin avec la mairie de Paris en 2001. L?association a également activement participé à l?Année de l?Algérie en France. Alger Arts a été un autre important projet représentant un travail de trois ans et portant sur des métiers dans cinq domaines artistiques. Issu de ce travail, un livre a été écrit par Brahim Hadj Smaïn et un film Paroles d?artistes a été réalisé. « Aujourd?hui, il s?agit de monter des projets pour garder le site opérationnel, tout en sachant qu?il faut continuer à aider les artistes, à informer, à faire venir le public. C?est une chaîne où tous les maillons sont solidaires », dit Ourida Benramdane, et d?ajouter que « c?est souvent un travail de 16 à 17 h par jour ». « Notre rêve est d?avoir un lieu de travail et de création pour accueillir des artistes en résidence, un lieu où on peut faire nos expositions, nos concerts. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)