Algérie - Revue de Presse


Patience

Mars s?est toujours annoncé avec quelques rafales de vent et des giboulées éparses. Efficace en période de reproduction florale, c?est par sa dynamique prouesse que le zèphyr transporte le pollen et permet à la plante de se reproduire malgré les distances géographiques. Mars n?a pas rompu avec la coutume cette année. Sauf que, si le pollen a bien été transporté, rien n?assure qu?il ait eu le temps de se poser quelque part. le pollen cette fois-ci, a pirouetté dans le ciel algérien en compagnie de sacs en plastique, de paraboles, et de détritus en tout genre. Spectacle mémorial qui, à défaut d?approcher la grâce d?un ballet de cygnes, s?apparentait davantage aux rythmes musclés d?une ritournelle scandinave. Météo Algérie a pronostiqué des vents d?une énergie mesurée à 120 km/h. Aidé par des trombes de pluies longtemps retenues, l?oued d?El Harrach est sorti de son lit, les crevasses du bitume se sont transformées en piscines, des poteaux électriques se sont effondrés, des arbres ont rompu à la racine, des habitations précaires se sont effondrées. La tempête de cette semaine a coûté la vie à 5 personnes et des milliers d?agents de la Protection civile et de Sonelgaz ont travaillé d?arrache-pied pour sauver ou sauvegarder ce qui restait. Des localités entières ont été privées d?électricité, ajoutant la peur au climat d?insécurité qu?engendraient les caprices de dame Nature. L?ironie de cette dernière semaine réside dans le fait que le vent est producteur d?énergie. Quand dans certaines contrées il détruit les conducteurs électriques comme les poteaux, dans d?autres, il est conducteur d?énergie. Là-bas, les rafales de vent ne sont pas craintes. Du moins, le vent n?est pas associé à coupure électrique. Non, l?éolienne absorbe ce 120 km/h pour donner des heures de lumière. Et puis, il est des contrées où la seule énergie associée au vent est la patience.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)