Algérie - Revue de Presse


Parution



Le jour J de Benmalek Anouar Benmalek fait un voyage dans la douleur avec Le Jour viendra, une plongée dans un univers de souffrance. Il est allé au bout de l?indicible avec des mots simples et justes. Vivre avec la mort est possible. André Malraux avait tort. Les grandes douleurs ne sont pas muettes. Anouar Benmalak l?a démontré avec Le Jour viendra. L?indicible porte des mots, des verbes et des adjectifs. Il a aussi un visage, des visages. Une multitude et une unicité. La souffrance peut être plurielle, elle est toujours unique. Quand les deuils s?enchaînent, ils ne forment qu?un seul enterrement. Ou incinération. Mais la vie existe aussi dans la mort. L?instinct refuse de mourir, il peut provoquer la honte, la culpabilité ou la haine de soi. Il peut aussi gâcher le deuil, le recueillement ou la solitude. Mais il est présent. Le malheur s?invite accompagné L?instinct représente le continuum. La vie après la mort. Après le GIA, après le clonage. Après l?intégrisme, après la science. Le Jour viendra se lit douloureusement, délicieusement. D?une seule traite, sans reprendre haleine. Comme une course vers une issue heureuse. Le tunnel peut être lent, très lent. Et le bout n?est même pas certain. Le pire, si. Anouar Benmalak use d?un style concis, dangereusement juste et d?un tempo endiablé. Tout commence par une histoire d?amour entre Driss et Leila, informaticien et anthropologue. Et Petit Loup, fruit de leur amour. Une belle histoire qui finit à Ténès, les fous d?Allah ont décrété qu?une femme intelligente est une offense à Dieu. Green card en poche, Driss s?exile en Amérique et découvre tous les exils. Pas seulement le sien, ni uniquement la séparation géographique, mais les exils intérieurs. Avec de nombreuses morts. Anouar Benmalak nous plonge dans un monde de douleur insoutenable, une apnée dans la souffrance sans fin. Ses mots sont justes, fébriles et poignants. Ce n?est pas un mélo larmoyant mais un voyage au bout de l?enfer. Un livre à lire à la plage, à la montagne, chez soi ou ailleurs. Mais à lire en urgence.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)