Algérie - Ali Bellil


Parcours d'Ali Bellil



(Né en 1930). Maître trompettiste. Né le 23 février 1930 dans la Haute Casbah à Alger. Il fait l’école Sarrouy où il obtient son certificat d’études. Clément Perrin, professeur de musique, le prit en estime, lui donna des cours particuliers et l’inscrit à l’Université Populaire d’Enseignement Général à Bab El Oued. Il s’intéressa à la musique symphonique et y apprit les principaux signes du solfège. Au début de l’année 1945, avec Boualem Hamani et Rachid Mazni, il se présente au concours d’entrée au Conservatoire Central d’Alger, dirigé alors par Julien Galiéné et y réussit. Aux côtés d’Haroun Rachid, élève violoniste et Youcef Khodja à la guitare électrique, Benarbane élève clarinettiste et Boudjemia Merzak premier prix d’harmonie, il figure parmi les premiers algériens du conservatoire. A partir de 1962, il fut professeur de Solfège et de trompette à l’école « des cadres de la révolution » à Koléa, participa à la formation de la fanfare de l’ANP sur les cuivres et les bois. A partir de 1965, il fut recruté au Conservatoire d’Alger comme professeur de Solfège et de trompette jusqu’en 1988.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 23230
Posté par : benarbane abdelhamid
Profession : commercant
Ville : alger
Pays : Algérie
Date : 09/12/2011
Message : bonjour le defunt benarbane ahmed etait mon oncle esque vous avez des photos je vous remercie