Algérie - Revue de Presse


PAC. La machine est grippée

Les gars du Paradou auront bu « le calice jusqu?à la lie », suite à la quatrième défaite successive face au NAHD. Désormais, les protégés du coach Bouhellal flirtent dangereusement avec la zone des relégables. Le week-end dernier, le onze du PAC a été méconnaissable, les « jambes des joueurs » ne répondaient plus, la hargne faisait défaut, et sur le plan tactique, c?était « l?indiscipline caractérisée ». Quand bien même l?équipe type avait été alignée, les camarades de Djediat semblaient « dépassés par les événements et débordés de toutes parts, face à un adversaire à contrario, « bien en jambes » et surtout volontaire et solidaire. Le coach Bouhellal, qui a hésité dans un premier temps à s?entretenir avec la presse puis est revenu à de meilleurs sentiments, reconnaît que « son onze traverse effectivement une période difficile ». Mieux, il dira ne pas comprendre « comment, après avoir préparé ce match dans de bonnes conditions, l?équipe n?a rien prouvé sur le terrain ». Il tentera de s?expliquer en impliquant cette situation, « au mental des joueurs très affectés, voire découragés, après la série d?échecs ». Cependant, il avouera : « Beaucoup de travail reste à faire sur la plan psychologique et nous nous attellerons à redresser la barre au plus vite à la recherche de ce déclic qui nous permettra d?aborder la suite de la compétition plus sereinement », conclura-t-il.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)