Oum-El-Bouaghi - Revue de Presse


Oum El Bouaghi

C?est l?Aïd ! La dernière semaine du Ramadhan, le commerce s?emballe avec l?approche à grandes enjambées de la fête de l?Aïd. Le moment est venu d?habiller de pied en cap la marmaille. Après s?être saigné à blanc pour satisfaire les besoins de la cuisine, le père est obligé de mettre encore la main à la poche pour acheter les habits. Ce qui se dit sur la place concernant le souk de Aïn Fakroun, particulièrement la modicité des prix, ne laisse personne indifférent. Plus de la moitié de la population s?y rend à chaque fête pour vêtir les enfants. Mais il y en a qui préfèrent accomplir les emplettes de l?Aïd chez le marchand du coin. « Certes, c?est un peu cher, mais le marchand nous fait aussi crédit », nous avoue le père d?une famille nombreuse. Aujourd?hui, il n?y a pas que Aïn Fakroun qui émerge du lot, côté fringues, mais Aïn M?lila se pose comme une concurrente très tenace qui risque de lui ravir la vedette grâce à son nouveau marché d?habits.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)