Oum El Bouaghi, Sortie de la 8e promotion des agents de la Protection civile



La cérémonie de fin de stage pour 540 agents de la Protection civile, issus de quatorze wilayas de l’est et du sud-est du pays, s’est déroulée avant-hier, en présence du directeur général du corps des pompiers, le colonel El Habira et du wali d’Oum El Bouaghi et ce au niveau du centre d’instruction, sis à la sortie est de la ville.

C’est la huitième promotion d’agents de la Protection civile, formées par l’annexe de l’école nationale d’Oum El Bouaghi. Ladite promotion fut baptisée au nom de Tarèche Abdelaziz, sous-lieutenant de la Protection civile et formateur au sein de l’annexe, qui a été ravi aux siens et à ses compagnons suite à un accident de la circulation survenu le 1er juin 2004, à l’âge de 34 ans. Le discours inaugural, prononcé par le directeur de l’école, a mis en exergue le développement du secteur de la Protection civile, et ce, par l’apport de moyens pédagogiques performants et ultramodernes. Ce qui a permis au corps des sapeurs-pompiers d’assurer une couverture, tant pour le citoyen que pour ses biens. Il a, par ailleurs, exhorté les nouveaux agents à servir la nation et à être à la hauteur de la mission qui leur est dévolue, à savoir porter assistance aux gens, en toutes circonstances, à mettre en pratique le théorie acquise durant les 9 mois de stage. En marge de cette cérémonie, le DG de la Protection civile a inspecté en compagnie du wali le chantier de la future unité principale de la wilaya. Au cours d’un bref entretien accordé à la presse, le colonel El Habiri a déclaré que depuis 6 ans, son secteur a connu un net développement, tant en moyens humains que matériels. En effet, les unités existantes de la Protection civile au niveau des grands chefs-lieux de daïras telles que Aïn M’lila, Aïn Beïda, Meskiana et Oum El Bouaghi sont dotées de moyens sophistiqués, et ce, pour faire face à tout problème inhérent à leur secteur.







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)