Oum-El-Bouaghi - Revue de Presse


OUM EL-BOUAGHI 1,2 milliard de dinars pour le centre universitaire



« Tout vient à temps pour celui qui sait attendre»: le centreuniversitaire Larbi Ben M'hidi d'Oum El-Bouaghi vient de bénéficier d'uneenveloppe financière de 120 milliards de centimes pour terminer plusieursprojets débutés il y a deux ans.D'ailleurs, depuis plus de cinq ans, le centre universitaire a connu laréalisation de plusieurs infrastructures pour pouvoir atteindre le rangd'université à l'instar de Biskra et Tébessa, des régions voisines. Selon le directeur du centre, le Dr. Bouras, plusieurs aléas sont pourbeaucoup dans le retard de ces projets, mais l'actuelle enveloppe de 120milliards de centimes peut être vraiment «salvatrice» pour terminer les projetsen retard. En effet, l'important pavillon administratif composé de 12 étagessera fonctionnel pour la prochaine rentrée. Selon toujours le directeur,l'achèvement de l'amphithéâtre de 1.000 places va totalement peaufinerl'établissement et éviter la surcharge vécue dans les salles de conférences. Ontient beaucoup à terminer les autres infrastructures, comme la bibliothèque de1.000 places et les fameux pavillons de cours de 5.000 places pédagogiques. Lesautres projets, qui débuteront durant le prochain semestre, concernent l'annexed'Aïn Beïda, choisie exceptionnellement dans le cadre du programme des hautsPlateaux, pour abriter un pavillon pédagogique de 3.000 places, une cité de1.000 lits et une autre de 500 lits pour désengorger le centre universitaired'Oum El-Bouaghi. A signaler enfin, selon le Dr. Bouras, le jumelage du centreuniversitaire d'Oum El-Bouaghi avec plusieurs universités françaises commecelles de Lille, Nice, Strasbourg, ainsi que des facultés arabes de Tunisie,d'Egypte et de Jordanie. En somme, le centre universitaire Larbi Ben M'hidi peut s'enorgueillird'abriter le fameux département GTU (Gestion technique urbaine), troisième auniveau de l'Est du pays et encadré par des professeurs de renom.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)