Skikda - Ouled Hebaba


Ouled Hbaba (Skikda) - Quand la route devient un facteur d’enclavement



Ouled Hbaba (Skikda) - Quand la route devient un facteur d’enclavement




Perchée à plus de 1.000 m d’altitude, Ouled Hbaba s’apprête à vivre un hiver des plus difficiles.

«Si on continue à ne rien faire et à nous nourrir de promesses et de projets fictifs, nous allons finir par être carrément isolés» témoigne un habitant de la région.

Et c’est peu de le dire au vu de l’état de la chaussée qui relie les habitants de cette zone enclavée au reste du monde.

Le chemin de wilaya (CW) 33 reliant Ouled Hbaba à El Harrouche, chef-lieu de Daïra, via la commune de Zardezas a fini par s’émietter. Les traces de la décrépitude de cette chaussée, soit disant réhabilitée à coup de milliards de centimes il y a quelques années seulement, sont nettement visibles sur le tronçon reliant Ouled Hbaba à Zardezas.

Sur quelques dizaines de kilomètres seulement on dénombre plusieurs glissements sans parler des «cratères» et autres fissurations de la chaussée.

Dans certains endroits, les glissements de la chaussée sont plus évidents encore comme c’est le cas sur les tronçons passant près des hameaux de Khmekhem et de Belloum.

Cette situation ne date malheureusement pas d’aujourd’hui. Cela fait plus de trois ans que les signes précurseurs avaient été relevés, seulement, rien n’a été fait depuis et les choses ne feront que s’envenimer.

«On nous avait promis, il y a trois ans déjà, que la Direction des travaux publics (DTP) allait lancer un projet pour reprendre ce chemin de wilaya mais rien n’a été fait. On croit même savoir qu’à ce jour le projet n’a même pas été attribué» témoignent les habitants de la région.

Les habitants disent craindre le pire dans les semaines à venir et expliquent que l’état actuel de la route sera aggravé dès la tombée des premiers flocons de neige

«Il neige beaucoup ici, et nous craignons que cela n’aggrave l’état déjà assez détérioré de la chaussée. Cela risque de nous isoler totalement et isoler surtout nos enfants scolarisés».

Depuis plus de trois ans, les officiels ne cessaient de répéter que la dégradation de ce chemin était essentiellement due au passage des poids lourds. Pour limiter les dégâts, les pouvoirs publics avaient alors décidé, il y a une année, d’interdire le passage des poids lourds sur cette route. Seulement, il faut relever que le CW 33 passe également par la wilaya de Guelma.

Dans le périmètre administratif de cette wilaya et au niveau de la localité Borj Sabat, la chaussée reste presque toute neuve en dépit du passage des mêmes camions poids lourds qui l’empruntent.

Ces camions seraient-ils plus néfastes dans la wilaya de Skikda et plutôt cléments à Guelma?

Il va sans dire que la source de la déchéance de la route de la wilaya de Skikda est à chercher ailleurs.

Khider Ouahab




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)