Algérie - Revue de Presse


Ouaguenoun

Les citoyens interpellent le wali Les citoyens de Ouaguenoun ont dénoncé, à l?occasion de la visite du wali de Tizi Ouzou effectuée jeudi dernier dans la localité, le grand retard accusé en matière de développement local. Les représentants des communes de Timizart, Aït Aïssa Minoun et Ouaguenoun (à 20 km au nord-est de Tizi Ouzou) comptant 65 000 habitants, se sont relayés pour exiger une « attention particulière pour leur localité en matière d?infrastructures de base (santé, routes, écoles) ». Un citoyen de la commune de Timizart lance à l?adresse des autorités locales présentes : « Le village d?Abizar compte près de 8000 jeunes chômeurs pour une population de 15 000 âmes. Ils n?ont aucun débouché ni perspective. » Le premier problème soulevé est lié aux aléas administratifs. « Pour retirer nos cartes grises, nous nous adressons à la daïra de Tigzirt, pour les soins, nous allons à Azazga et pour payer nos factures électriques ou obtenir les documents d?état civil, c?est à Azzefoun que nous devons nous rendre », précise un intervenant. L?absence de gaz naturel, de pistes agricoles et de transport scolaire a été relevée par les habitants de la daïra de Ouaguenoun. Un représentant des agriculteurs du village Djebla (à vocation agricole) a soulevé lors de cette séance le problème de l?irrigation des terres du fait du manque de canalisations et équipements en pompes et moteurs. Une doléance à laquelle le wali de Tizi Ouzou répond en annonçant la prise en charge en cours de la question par l?administration de wilaya. « Le périmètre d?irrigation de Djebla est en voie de finalisation et sera cédé aux agriculteurs une fois qu?ils seront organisés en collectif pour pouvoir prendre en charge les frais de maintenance des équipements et de carburant », précise le wali. Le directeur de l?hydraulique annonce, pour sa part, la disponibilité de pompes et la prochaine installation des canalisations. Le périmètre d?irrigation est un dispositif qui permettra de couvrir les besoins en eau pour une superficie agricole de 500 ha à partir du barrage de Djebla (d?une capacité de 3 millions de mètres cubes). Au chapitre AEP, le projet de réalisation d?une chaîne de refoulement pour la commune de Timizart sera livré dans 9 mois, selon les services techniques de la wilaya. Le budget est de 50 millions de dinars. 35 millions de dinars sont prévus pour la réhabilitation de la chaîne d?alimentation existante. Ces deux opérations permettront l?alimentation de 25 villages de la région à partir du Sebaou. Au sujet de la recrudescence des actes de banditisme et de la dégradation du climat sécuritaire dans la localité, le wali annonce l?implantation d?une sûreté de daïra à Ouaguenoun en... 2006.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)