Oran, Un gala de solidarité avec les Libanais



« La seizième édition du Festival national du raï est placée cette année sous le signe de la solidarité avec le peuple libanais», a indiqué la ministre de la Culture Mme Khalida Toumi, hier à Oran lors d’une conférence de presse. Mme Toumi a déclaré qu’»un gala de solidarité avec les Libanais est prévu dimanche prochain. Ce gala, dont la recette sera versée dans un fonds de solidarité, devrait voir la participation du chanteur libanais Aâlla Ezilzali. Ce dernier, qui a perdu deux membres de sa famille dans le carnage de Qana, devait arriver hier, mais jusqu’à l’heure, on ne sait pas où il est». La ministre a ajouté qu’elle «n’a pas annulé la tenue des festivals, notamment ceux de Timgad et de la chanson raï, malgré la conjoncture actuelle, pour permettre aux artistes libanais de s’exprimer et de parler de leur douleur». «Ces manifestations représentent des tribunes pour ces peuples» a-t-elle ajouté.

Ce festival, qui constitue un rendez-vous culturel majeur pour la ville d’Oran, sera l’occasion pour rendre hommage à la diva du raï cheikha Remitti, décédée dernièrement. Au total, ils seront 60 «cheb» et «chebba» à animer des soirées sous la conduite d’un orchestre national.

Khalida Toumi a, par ailleurs, indiqué que l’Etat a débloqué une enveloppe de plus de 5 milliards de dinars pour subventionner les différentes activités qui entrent dans le cadre de la manifestation «Alger la capitale de la culture arabe».

Le conseil interministériel présidé par le chef du gouvernement, a adopté, avant-hier, le programme de cette manifestation et qui se déroulera l’année prochaine, a annoncé la représentante du gouvernement. A cette occasion, un riche programme a été tracé pour l’ensemble des wilayas du territoire national. En plus des expositions, des galas artistiques, il est prévu la production de 22 nouveaux films, 11 téléfilms, 30 documentaires, 41 pièces de théâtre, l’édition de 800 livres dont 540 nouveaux titres.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)