Oran - Pollution


Oran, Trois stations pour contrôler la pollution atmosphérique



Trois stations de contrôle de la pollution atmosphérique seront bientôt installées à Oran, selon un responsable de la direction de l’Environnement. Ces équipements qui vont évaluer et mesurer les taux de pollution atmosphérique, notamment automobile, et contribuer au contrôle de l’environnement et à la lutte contre la pollution, seront attribués par le ministère de l’Environnement. Une station sera installée au niveau du port, considéré comme le point le plus bas de la ville, soit le plus pollué. Les deux autres seront installées en ville. Le choix des sites dépend de la disponibilité de l’énergie, la sécurité et le réseau téléphonique, selon la même source. Les trois stations seront raccordées à l’observatoire de l’environnement et reliées à un PC central. La perspective est de réduire le taux de la pollution et d’enrayer les causes. Selon le directeur de l’Environnement, le nombre d’unités industrielles taxées (taxe de pollution) est passé de 1.530 en 2005 à plus de 2.000 unités durant le premier semestre 2006. Selon le chef de service pneumo-allergologie de l’EHS de pédiatrie de Canastel, un enfant sur quatre est atteint de rhinite-allergique et un enfant sur dix est asthmatique, soit 25% des enfants sont allergiques et 10% sont asthmatiques. «La pneumo-allergie est en nette augmentation. Elle a même doublé de fréquence durant les deux dernières décennies», a-t-il ajouté. Une augmentation due essentiellement aux facteurs environnementaux dont la pollution atmosphérique.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)