Oran - Institutions Juridiques


Oran, modernisation de la justice, L’informatique en salle d’audience

La Cour de justice d’Oran vient de faire un grand pas vers la modernisation à 100%. Dernière réalisation: un micro-ordinateur à la disposition du greffier en audience. Les avantages sont inestimables. Ce système évitera aux justiciables et leurs conseils de faire le pied de grue devant la porte de la salle d’audience pour entendre la décision rendue par le juge. Il est connu que la personne ayant un «rendez-vous» avec la justice doit prendre son mal en patience entre le moment de comparution et la délibération.

 En général, le juge pénal statue sur toutes les affaires enrôlées et ne prononce les verdicts et les décisions de la mise en délibéré ou de report qu’au retour de la salle des délibérations, en fin d’audience. Il arrive que la personne ne peut entendre la décision pour une raison ou une autre, ce qui l’oblige à revenir le lendemain ou le surlendemain pour se rapprocher du greffier.

 Avec l’installation d’un micro-ordinateur en audience, connecté au centre unique (le guichet central) des renseignements, à l’entrée de la Cour, les justiciables et les avocats pourront connaître la décision de justice dans la minute même qui suit la fin de leur procès. En effet, le greffier de l’audience communique en temps réel la décision prononcée par le juge. Selon le procureur général de la Cour d’Oran, M. Zaghmati Belkacem, «cette nouvelle opération est appliquée depuis dimanche à la Cour d’appel en attendant sa généralisation. C’est une première au niveau national». Par ailleurs, le même magistrat fait savoir que le dossier criminel en CD sera appliqué dès la prochaine session criminelle, du 20 mai à la mi-juillet. D’autre part, l’interconnexion des 6 tribunaux de la Cour par Intranet, mis en service le 2 mai, a donné de bons résultats aussi bien pour la qualité des prestations au profit du citoyen qu’au plan de l’efficacité du traitement des dossiers judiciaires, note-t-on.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)