Oran - Divers Monuments et Lieux Historiques


Oran, Les Planteurs, Cinq sites historiques menacés de destruction



500 habitations sont à démolir dans le cadre de la première tranche du programme de résorption de l’habitat précaire (RHP) ayant débuté la semaine dernière au quartier « Les Planteurs ». La démolition suscite les craintes des responsables de la direction de la culture d’Oran et du comité de quartier quant à la menace de disparition à jamais des vestiges et sites historiques dont regorge le quartier concerné par les démolitions.

En effet, cinq sites historiques sont sous la menace d’une disparition prononcée. D’ailleurs la villa des Moudjahiddines et le monument du Chahid Si Salah, ont déjà été démolis au premier jour de l’opération. Trois autres sites se trouvent en sursis notamment des vestiges qui remontent à l’époque Mérinide (an 1345), les sources naturelles de Sidi Blal et le cimetière de Sidi Ghrib qui se trouvent sur le tracé du téléphérique. L’on saura par ailleurs qu’un périmètre de 80 mètres de largeur sera touché par l’opération de démolition. Il semblerait que la direction de la culture, en sa qualité d’acteur principal dans la protection du patrimoine culturel et historique, aurait alerté, depuis trois mois, les instances concernées sur « les conséquences désastreuses de la campagne de démolition des vestiges des différentes civilisations qui se sont relayées sur la région. »

Vestiges en danger

La semaine dernière, un dossier détaillé du patrimoine en danger, aurait été transmis au wali, insistant au passage, sur la nécessité de mener l’opération de démolition d’une manière vigilante sans porter atteinte à ce qui reste de sites. A l’heure actuelle l’opération se poursuit et les trois sites en question sont toujours sous la menace. Sur un autre registre, et suite aux réactions des habitants du quartier « les Planteurs » qui ont investi la rue suite à l’opération de relogement initiée par les autorités locales, particulièrement les familles recensées en 2003 et qui ne figuraient pas dans la listes des bénéficiaires, un quota supplémentaire de 58 logements vient s’ajouter au 790 déjà attribués selon des sources proches de la daïra d’Oran. Ce qui porte le nombre de logements attribués à 848 sans omettre l’attribution prochaine de 1 000 logements inscrits dans le cadre de la deuxième tranche prévue pour le mois d’août prochain. Ceci dit, l’on saura que les 58 unités ont été inscrites dans le programme de la première tranche compte tenu que les habitations des familles concernées ont été démolies et se retrouvent de fait à la rue. D’autant que les autorités en charge de l’opération de relogement/démolition tenaient à en finir une bonne fois pour toute avec ce dossier. Cette logique a prévalu au point ou la daïra d’Oran, qui chapeaute l’opération, après un recensement, a fait entériner par la wilaya, la décision d’élargir la liste des bénéficiaires.

 







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)