Oran - Téléphérique


Oran, La gestion du téléphérique confiée à l’ETO



Comme prévu, la gestion du téléphérique a été confiée officiellement à l’Entreprise du transport d’Oran (ETO), a-t-on appris, hier, du directeur du transport de la wilaya d’Oran.

« Cette entreprise dispose de moyens humains et matériels importants. C’est ce qui a justifié son choix», a-t-il indiqué. Le même responsable a affirmé que le téléphérique, à l’arrêt depuis 1993 à la suite d’un acte de sabotage, sera remis en service le mois prochain. La maintenance des équipements sera quant à elle assurée par l’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA), conformément à une convention qui sera signée prochainement, selon les responsables techniques du projet.

Ainsi, le téléphérique, qui parcours une distance de 4,8 kilomètres, allant de la station centrale à Haï Ennasr (ex-Derb) à la montagne de Sidi Abdelkader, au lieu-dit «Bel-horizon», permettra d’assurer une cadence de transport de 2.000 passagers par heure, soit une moyenne de 360 passagers par rotation d’une durée de 7 minutes. Concernant le tarif qui sera appliqué sur cette ligne, M. Rezoug a indiqué que le prix du billet devrait être fixé à 10 dinars, contrairement aux rumeurs colportées faisant état d’un tarif de 50 dinars.

Au total, 40 cabines récupérées ont été réhabilitées et une vingtaine de cabines neuves ont été commandées auprès d’une firme suisse et devraient incessamment arriver à Oran. Le coût global du téléphérique dépasse les 25 milliards de centimes, dont 20 milliards pour la réhabilitation du matériel et des stations et 5 milliards pour l’achat des 20 cabines neuves, en plus des travaux d’aménagement.

Pour rappel, une première tranche de 790 familles, dont les habitations étaient situées au quartier Hadj Hacen, sur le tracé du téléphérique, ont été relogées à Haï El- Yasmine à l’USTO, alors que 850 logements ont été éradiqués pour permettre la mise en service du téléphérique dans les délais requis. Une deuxième tranche de 1.500 familles seront relogées avant la fin du mois en cours.





Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)