Oran - Iles Habibas


Oran, Îles Habibas : Bientôt le lancement des travaux d’aménagement

Les travaux d’aménagement et de valorisation des îles Habibas seront bientôt lancés, apprend-on d’une source proche de la commune de Aïn El-Kerma. Cette opération entre dans le cadre d’un projet co-financé par le ministère algérien de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement et le Fonds français pour l’environnement mondial, dans la perspective de la réalisation du projet de valorisation d’un site marin protégé au niveau des deux sites pilotes que sont les îles Habibas et le Mont Chenoua.
Une enveloppe de trois (03) millions d’euros a été consacrée à la réalisation, sur une période de cinq ans, des différents projets de réhabilitation de ces îles riches en ressources animales et végétales. En plus de la contribution du fonds français pour l’environnement mondial, une autre enveloppe financière, estimée à 7 milliards de centimes, a été octroyée à la commune de Aïn El-Kerma par une organisation non gouvernementale européenne, pour la réhabilitation des îles Habibas, selon la même source, ajoutant que les dons sont arrivés et les travaux seront lancés avant la fin de l’année. S’étendant sur une superficie d’environ 40 ha, le petit archipel des «Habibas» est composé d’îlots rocheux situés à une dizaine de kilomètres au large de Madegh (daïra de Boutlélis), à l’extrême ouest du littoral oranais. Le projet de mise en valeur de ces îles répond au souci de protéger ce site de divers facteurs menaçant son équilibre écologique, dont ceux de la pollution et la pêche à l’explosif, soutiennent des spécialistes. Notons que deux océanographes et un zoologiste algériens ont relevé la présence de 4 espèces végétales qui n’existent que dans cet archipel. Ces mêmes îles abritent, en outre, 500 couples de goélands «Audouin», oiseaux marins dont l’espèce est la plus menacée de disparition dans la Méditerranée. D’après des spécialistes étrangers, plusieurs espèces, faisant partie de la flore des îles Habibas, sont en voie de disparition tels les tortues vertes et phoques moines.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 369274
Posté par : Bentemra Abdelkader
Profession : Deputé en retraite
Ville : Tiaret
Pays : Algérie
Date : 27/01/2018
Message : Vraiment je suis très intéressé par la plantation d'arbres forestiers et ce dans le cadre écologique. a cet effet je souhaite avoir des notions sur la plantation d'arbre et je possède 9 hectares propriété privée.



Numéro commentaire : 2684
Posté par : benmaamar
Profession : retairé
Ville : mon tpellier
Date : 17/02/2009
Message : Je suis content du projet en coour pour la réabilitation de habibas et c'est et ceci pour le bien etres de tout le montesurtout pour lzq générations futur du pays