Oran - Hydraulique


Oran, Hydraulique : des projets pour le groupement d’Oran

Le secteur de l’hydraulique a connu l’inscription de plusieurs projets au niveau de la wilaya d’Oran. Ainsi, au titre du prochain exercice (2007), une enveloppe budgétaire de 68 milliards de centimes devra être débloquée pour concrétiser certaines opérations, selon une source de la direction de l’hydraulique, notamment la réhabilitation du réseau des eaux usées, la réalisation d’un réseau des eaux pluviales et l’alimentation en eau potable de quelques localités. D’autres projets ont été retenus dans le cadre des PCD, telle la protection de quelques communes des risques d’inondation.

En outre, et selon la même source, dans le cadre de la politique de récupération des eaux usées et de leur utilisation dans l’agriculture, l’étude de la récupération des eaux usées traitées pour l’irrigation de la colline de Mlata (8.000 ha) à partir du groupement urbain d’Oran a été lancée par l’Office national de l’irrigation, en collaboration avec la direction de l’hydraulique. Trois stations d’épuration seront réalisées au niveau du groupement d’Oran, de la corniche Est et de la corniche Ouest.

Par ailleurs, en vue de protéger les localités de Sidi Chahmi, Gdyel, Es-Sénia, Aïn El-Turck et Oued Tlélat contre les risques d’inondation, plusieurs études ont été élaborées. Concernant les localités de Sidi Chahmi et Sidi Maârouf, et à l’issue de l’étude, un contrat devrait être signé avec le Bureau national des études de l’eau et de l’environnement pour la mise en place de 4 digues qui seront dotées d’une capacité de stockage de 216.700 mètre cubes d’eau, destinés à l’irrigation des terres agricoles et du périmètre de régulation au niveau de la localité de Sidi Chahmi, d’une galerie d’assainissement et d’une conduite de refoulement des eaux usées à Sidi Maârouf. Un avis d’appel d’offres national sera lancé pour choisir l’entreprise de réalisation.

A Oued Tlélat, les travaux de séparation des eaux de l’oued de celles rejetées par la ville et les unités industrielles, ont été lancés. Six millions de dinars ont été débloqués à cet effet. Il est également prévu la création de digues pour protéger le centre-ville des risques d’inondation. Dans le même cadre, les études de la protection du centre-ville de la localité de Gdyel et de la commune d’Es-Sénia ont été achevées. Les travaux de réalisation ont été entamés le mois dernier à Es-Sénia. En outre, l’étude relative à la commune côtière de Aïn El-Turck a été inscrite au programme complémentaire 2006 de la direction de l’hydraulique.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)