Oran - Cinéma


Oran, Cinémathèque : Un nouveau programme à compter du 31 août

La cinémathèque d’Oran vient de concocter un nouveau programme qui débutera à partir du 31 août prochain. En effet, deux nouveaux films, à savoir «Indigène», de Rachid Bouchareb, qui sera projeté en avant-première, et «Si Muhand U M’hand», de Yazid Khodja et Rachid Benalal, seront à l’affiche de la salle de répertoire. La projection d’autres oeuvres récentes est aussi programmée telles «Beur, blanc, rouge» de Mahmoud Zemmouri, «Il était une fois dans l’oued» de Djamel Bensalah, et «Douar de femmes» de Mohamed Chouikh.

D’autre part, la cinémathèque, en collaboration avec le Centre algérien de la cinématographie et la direction de la culture de la wilaya d’Oran, a élaboré un programme varié célébrant la journée nationale du Moudjahid. A cette occasion, elle proposera dès demain, deux projections: un court-métrage sur l’Emir Abdelkader, suivi du film «Moisson d’acier» de Ghaouti Bendeddouche. Signalons que depuis la réouverture de cette structure culturelle, en janvier dernier, au terme de son chantier de réhabilitation, cinq longs métrages algériens ont été projetés en avant-première, en présence de leurs réalisateurs et comédiens. La salle de répertoire a également abrité plusieurs manifestations dont celle consacrée à la filmographie du cinéaste Jean Rouch, en février, en commémoration du premier anniversaire de sa disparition. Les amateurs du 7ème art avaient également rendez-vous, du 22 au 30 juin, avec la 5ème édition du festival international du court-métrage d’Oran, suivi d’un cycle estival intitulé «cinéma d’ici et d’ailleurs», la célébration de la journée de la culture arabe, le 25 juillet dernier, une manifestation intitulée «Les combattants de la liberté», à l’occasion de la célébration du 44ème anniversaire de l’indépendance, en plus des tables rondes et des conférences. La rénovation de la cinémathèque a coûté près de 22 millions de dinars, rappelle-t-on.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)