Algérie - Revue de Presse


On vous le dit



 Amar Saâdani à l?ENTV Le président de l?Assemblée populaire nationale, Amar Saâdani, sera le principal invité d?une émission politique qui sera diffusée ce mardi sur l?ENTV. Une occasion pour Saâdani de peaufiner un bilan, le moins qu?on puisse dire, très peu reluisant. Avec 89 projets de loi et 32 ordonnances adoptés, cette 5e législature est non seulement la plus pauvre, mais elle se distingue également par le fait qu?aucune proposition de loi n?a été soumise par les députés. Il est clair que Amar Saâdani n?assume pas à lui seul ce triste bilan. Il est largement partagé par le gouvernement et la présidence de la République.  Le COJA sur le terrain des préparatifs L?évaluation de l?état d?avancement des préparatifs pour l?organisation des 9e Jeux africains 2007 d?Alger a constitué l?ordre du jour de la réunion du conseil exécutif du Comité d?organisation (COJA) de l?événement continental, a indiqué samedi un communiqué du COJA. Lors de cette réunion tenue sous la présidence du directeur général des Jeux africains, Djaâfar Yefsah, les participants ont examiné les préparatifs relatifs à la 3e session de la réunion conjointe avec le Conseil supérieur du sport en Afrique (CSSA), l?Union africaine (UA), l?Association des comités olympiques nationaux africains (ACNOA), l?Union des confédérations sportives en Afrique (UCSA) et les responsables des zones, prévue les 7 et 8 avril prochain.  Djamila Arrès sévèrement critiquée sur El Bahdja L?actrice Djamila Arrès a été sévèrement critiquée par Mme Hafsa Zenat hier sur les ondes de la chaîne El Bahdja pour avoir bâclé le feuilleton sur la vie du célèbre chantre chaoui Aïssa El Djermouni. Prise de court, Djamila Arrès s?est entendu dire qu?elle a agi en parfaite égoïste en s?aménageant un rôle pour elle-même au détriment de la vérité sur le parcours d?un grand artiste algérien. Ce n?est pas la première fois que l?actrice a été critiquée pour ce feuilleton qu?elle a produit et réalisé et qui aurait coûté plus de huit milliards de centimes.  Une lycéenne décède en plein cours à Bouira Au lycée Mohamed Baâziz, à Lakhdaria, un drame a éclaté en plein cours jeudi dernier. Le professeur faisait la correction. L?élève, Z. Z., 18 ans, en terminale cette année, suivait la correction avec un intérêt mêlé d?angoisse. Contestait-elle ou bien découvrait-elle qu?elle avait mal travaillé ? Toujours est-il qu?à un moment de la progression du travail, la fille lançait un cri aigu qui a fait se retourner toute la classe, glacée de peur et de stupeur, puis elle s?est laissé aller contre l?épaule de sa camarade de classe. Elle ne devait plus reprendre connaissance. Son cas, après avoir nécessité une autopsie, a donné lieu à une enquête ordonnée, selon nos sources, par le procureur lui-même. Elle serait confiée à la police. L?enterrement de cette lycéenne a eu lieu hier au cimetière de Lakhdaria.  Lufthansa se pose en entreprise verte Les compagnies aériennes irresponsables face au réchauffement climatique ? Pour prouver le contraire, l?allemande Lufthansa va proposer à ses clients de contribuer à la compensation des émissions de CO2, une initiative qui fait grincer des dents les associations écologiques. Le principe est simple : pour compenser le dioxyde de carbone émis pendant leur voyage en avion, les passagers seront invités à payer un supplément lors de l?achat de leur billet pour financer des projets de lutte contre l?effet de serre. Cette mesure, basée sur le volontariat, sera opérationnelle en cours d?année, a indiqué une porte-parole de Lufthansa.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)