Batna - Revue de Presse


Nouvelles de Skikda



Le projet FIDA en maturation à Es Sebt, Zardezas et Ouled Hbaba Selon une étude élaborée par le Fonds international de développement agricole (FIDA), les habitants des mechtas d?Es Sebt, Ouled Hbaba et Zardezas sont comptés parmi les plus pauvres de la wilaya de Skikda et 20 % d?entre eux vivent en dessous du seuil de pauvreté. Ces données avaient amené le fonds à soutenir un projet de 27,7 millions de dollars, visant à appuyer des projets liés à l?agriculture, la conservation des sols et l?eau au profit de plus de 3500 habitants. Dans sa synthèse, le projet dénommé « projet pilote du bassin versant du Saf-Saf » implique d?autres services et fonds nationaux. Après plus de trois années de retard, on estime aujourd?hui que le projet est entré dans sa phase de maturation. Pour l?année 2006, les services agricoles de Skikda, qui sont partie prenante dans la gestion pratique du projet, soulignent la finalisation de plusieurs actions. Ils citent la réalisation de 18 km de piste, la plantation de plus de 194 ha d?oliviers, 13 ha de pommiers, l?aménagement de 11 sources, etc. On note par ailleurs que plusieurs autres actions prévues n?ont pas été menées à terme, à l?exemple du fonçage de puits. Pour 2007, on prévoit l?amélioration foncière de 39 ha, la construction d?une salle de soins au profit de 178 ménages, l?électrification ainsi qu?un grand programme d?arboriculture. Un examen sans questions Les élèves qui ont participé à la compétition nationale scientifique et pédagogique dans la matière « langue française » au lycée Amar Boukikaz de Collo ont été surpris, lundi, de découvrir que le sujet n?était composé que d?un texte sans questions. Ces élèves qui se sont déplacés pour certains de contrées lointaines, et de surcroît par une journée pluvieuse, sont repartis très déçus par cette méprise. Ils ont tenu à rédiger une pétition pour signifier leur mécontentement. Une élève,Wafa, a même fait remarquer que les sujets des autres matières en compétition ont été traités au micro, sauf celui du français qui a été écrit à la main. Ces élèves privés de cette compétition à cause de lacunes administratives ne devraient pas être pénalisés et mériteraient qu?on leur rende le droit à la compétition. L?OPGI fait dans la proximité Fraîchement désignée à la tête de l?OPGI de Skikda, la nouvelle directrice de l?office semble préférer le travail de terrain pour une juste appréciation du parc local et aussi pour un meilleur suivi des travaux lancés par son organisme. Ainsi, la directrice a fait l?effort de se déplacer à la cité du 20 Août 1955 pour s?enquérir de près des travaux d?étanchéité qui concernent, dans un premier temps, 11 immeubles sur un ensemble de 43 bâtisses. Une opération d?embellissement de la cité a été programmée et la responsable a convié les représentants de la cité à concrétiser une opération visant à aménager des aires de jeux, avec le concours de plusieurs autres directions. soutien aux agriculteurs Dans le cadre de la mise en ?uvre du programme machinisme agricole 2006-2007, la wilaya de Skikda a bénéficié d?un quota de matériel agricole. Ces équipements sont destinés essentiellement aux agriculteurs, éleveurs à titre individuel ou organisés en coopératives, groupements ou associations, ainsi qu?aux sociétés de prestations de services dans les travaux agricoles. « Ce programme vise surtout la modernisation du parc matériel agricole et concerne le matériel agricole fabriqué localement », a déclaré un cadre des services agricoles de Skikda. Et d?ajouter que « la réalisation de ce programme est prévue pour cette année du fait de la disponibilité du matériel agricole de PMA ». La sécurité industrielle en débat à l?université Le premier séminaire scientifique national sur la maintenance et la sécurité industrielle a été organisé à l?université du 20 Août 1955, en collaboration avec les universités de Annaba, Sétif, Batna, Tébessa, ainsi que le complexe Mittal Steel, afin de sensibiliser les ingénieurs de la plate-forme aux dangers et accidents de travail. Cet événement a permis de revenir sur l?élaboration d?un projet de création d?une école doctorale nationale avec l?université Houari Boumediène USTHB d?Alger, qui est en cours de maturation, et ce, en coordination avec 11 établissements nationaux, dont Skikda. La concrétisation de ce projet est prévue pour la rentrée universitaire 2007-2008, selon Dr Khechmane, organisateur de la rencontre.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)