Algérie - Revue de Presse


Nouvelles de Mascara



Mécontentement des supporters du GCM Le Ghali de Mascara traverse une situation très critique ces derniers jours, et l?avenir de ce club demeure des plus incertains. En effet, les supporters mascaréens montent au créneau et commencent à manifester leur mécontentement et leur indignation devant la situation chaotique dans laquelle se trouve le Ghali, surtout en matière de recrutement des joueurs. Selon les supporters du GCMascara, le recrutement des joueurs - Marcel (MCO), Dalla (Medioni Oran), Akriche (MOConstantine) et Bousaada (WABoufarik) - n?est pas judicieux, car leur niveau technique, selon eux, est très limité. D?un autre côté, la majorité des joueurs de la saison écoulée refusent de rempiler avec le club. Sachant que le Ghali a déjà enregistré un départ massif de joueurs, à savoir Benseghire, Saihi, Mohamedi, Benchergui, Kandoussi, Berguig et Maatalah. Signalons que l?entraîneur Mohammed Lekak a quitté définitivement le GCM, ce qui a poussé les dirigeants à chercher un autre entraîneur. Actuellement, les entraînements des joueurs sont dirigés par le manager Lakhdar Belloumi qui fait tout son possible pour rassembler l?équipe, tout en menaçant, selon une source bien informée, de quitter le Ghali si les choses ne s?améliorent pas. Devant cette situation alarmante qui hypothèque l?avenir du club, les supporters exigent le départ pur et simple du comité directeur et à sa tête le président Madani Boudali, et demandent l?intervention rapide et urgente des autorités locales. Le pompage illicite menace la carpe royale La station de pêche de la wilaya de Mascara, en collaboration avec la direction de l?environnement, a lâché dernièrement plus de 1 000 alevins de carpes royales dans les eaux des deux retenues collinaires du douar Chetaounia (commune de Oued El Abtal) et du douar Heraïzia (commune de Gharousse). Parallèlement à cela, quelque 200 alevins de carpes ont été attribués par le directeur de la station de la pêche au responsable de l?agriculture de Oued El Abtal, pour les distribuer aux agriculteurs de la région qui possèdent des bassins d?irrigation, en vue d?une exploitation à titre expérimental. Il faut cependant signaler que les alevins de carpes royales lâchés dans les eaux de la retenue collinaire de Chetaounia, risquent de disparaître à cause de la situation catastrophique que vit cette retenue qui souffre de la diminution permanente du niveau de l?eau due au pompage illicite effectué par certains agriculteurs.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)