Djelfa - Revue de Presse


«Nous avons des preuves que les listes électorales ont été gonflées»

Le risque de fraude sera grand lors des prochaines législatives vu le manque de transparence qui continue de marquer cette opération et les conditions dans les lesquelles activent la majorité des partis», a affirmé, hier, le président du parti Ahd 54, Ali Faouzi Rebaïne, lors d'un meeting au culturel Abdelhamid Ben Badis de Constantine.
«C'est avec grand honneur que nous présentons le programme de notre parti dans cette ville le jour de Youm El Ilm», a-t-il ajouté. «Nous avons des preuves concrètes que les listes ont été gonflées par des militaires, notamment dans les wilayas de Jijel, Tindouf et Djelfa», a-t-il assuré lors d'une conférence de presse animée en marge de cette rencontre. Il a ajouté qu'ils ont été poussés vers le boycott, mais qu'il est interdit de laisser le champ libre à ceux qui ne veulent pas aider l'Algérie et ignorent complètement l'avis des citoyens.
Il a rappelé que le pouvoir en place a peur du changement et, de ce fait, ne veut pas que d'autres partis parviennent au gouvernement.
Le chef de Ahd 54 dira qu'il ne fait pas confiance au travail de la Commission nationale de supervision des élections. «Nous savons que les résultats de ces législatives seront favorables au FLN et au RND, mais Ahd 54 fera tout pour convaincre les électeurs autour de son programme axé sur la liberté, la justice et la transparence», a-t-il conclu.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)