Nombreux kystes dermiques asymptomatiques



Nombreux kystes dermiques  asymptomatiques
Diagnostic
Bien que les stéatocystomes multiples
partagent certaines caractéristiques avec d’autres
maladies, le diagnostic repose souvent exclusivement sur
l’anamnèse et l’examen physique8. Il n’est pas très utile
de procéder à l’analyse pathologique des kystes sébacés,
comme ceux observés dans les stéatocystomes multiples,
lorsque la malignité n’est pas une préoccupation. C’est
pourquoi un diagnostic de stéatocystomes multiples
fondé sur les constatations cliniques est souvent justifié,
à moins que les soupçons cliniques n’indiquent le
contraire8. Si une biopsie est nécessaire, il faut prélever
plusieurs échantillons en raison de variations dans
les caractéristiques histopathologiques classiques des
stéatocystomes multiples. Une biopsie à l’emporte-pièce
pleine épaisseur de 4 mm est recommandée.


Options thérapeutiques.

Même si les stéatocystomes
multiples sont difficiles à traiter, il est essentiel, pour que
le patient comprenne bien sa maladie et en ait une juste
perception, de connaître toutes les options thérapeutiques
offertes, en mettant l’accent sur les possibilités de récidive
et les résultats cosmétiques. Au total, 37  publications
pertinentes décrivant les résultats du traitement des
stéatocystomes multiples ont été relevées et sont résumées
Le traitement vise la réduction
substantielle de la taille des kystes, la prévention des
récidives, de bons résultats cosmétiques et la satisfaction
du patient. Aucun traitement ne prévient la formation
de nouvelles lésions. Il est souvent difficile d’obtenir des
résultats positifs, puisque les méthodes thérapeutiques
comportent souvent des limites. La prise en charge efficace
passe le plus souvent par l’éducation des patients, malgré
le récent avancement de certaines techniques, notamment:
Laser au gaz carbonique :
Il a récemment été
démontré que le laser au gaz carbonique peut traiter
de multiples lésions en une seule séance, avec de bons
résultats cosmétiques. Cette intervention ne convient
toutefois pas aux gros kystes et elle n’est pas facilement
accessible. Cette méthode au laser est comparable
à l’excision de la lésion, puisque la longueur d’onde du
laser détruit le tissu cutané.
Aspiration à l’aiguille modifiée : L’aspiration à l’ai-
guille avec extirpation délicate du contenu du kyste s’est
avérée profitable, donnant d’excellents résultats cos-
métiques. Malgré les bons résultats, ce traitement
exige une grande habileté et ne convient pas aux kystes
qui sont très gros (> 15 mm de diamètre) ou très petits
(< 3  mm de diamètre). Le taux de récidive est extrême-
ment élevé avec cette méthode de traitement.
Techniques chirurgicales modifiées :
Les techniques
chirurgicales, y compris une incision fine suivie de l’ex-
traction de la paroi du kyste à l’aide de pinces hémosta-
tiques, d’un crochet à veine ou d’une curette, donnent
d’excellents résultats cosmétiques, mais sont fasti-
dieuses et invasives.
Cryothérapie :
La cryothérapie permet de traiter plu-
sieurs lésions à la fois, mais elle est grandement limitée
en raison du défigurement qu’elle cause et de son effica-
cité extrêmement faible.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)