Algérie - Revue de Presse


Ni trésor de guerre ni héritier

Les Palestiniens veulent tourner au plus vite la polémique déclenchée par Souha Arafat. « Ses déclarations versent de l?eau au moulin de ceux qui prétendent qu?il ne peut pas y avoir de transition démocratique institutionnelle et que l?on va forcément vers ce que la presse appelle depuis déjà plusieurs jours une guerre de succession », remarque le vice-ministre palestinien des Affaires étrangères. Le diplomate récuse l?information du magazine économique américain Forbes, qui estime la fortune d?Arafat à 390 millions d?euros. « L?existence de ressources et de fonds privés qui ont été à la disposition du Président au cours de ces années dans des moments de détresse financière institutionnelle n?est un secret pour personne. C?était d?ailleurs une politique du mouvement palestinien dès sa fondation que de s?assurer une marge de man?uvre financière en investissant une partie de ses fonds dans des affaires privées », note le diplomate. Et de calmer les appétits : « Aucune personne privée ne pourrait, au nom de quelque droit d?héritage, mettre la main sur les fonds de l?OLP. »

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)