Tiaret - Football


Nationale deux-JSM Tiaret 1 – MO Constantine 2 : Ezzerga dans les abysses



Buts : Boulemedjaiss (8’) et Boutria (10’) pour le MOC. Sahraoui (60’) pour la JSMT
JSM Tiaret : Djehad, Bourenane, Yaghni, Bakhtaoui, Samir, Aber, Sassi (Fateh), Kermouzi, Benzireche (Sahraoui), Mohamedi, Fartas. Entraîneur : Kaddaoui
MO Constantine : Messai, Chaloui, Bensassi, Bakhta, Grich, Guerab, Belabed, Boulendjaiss, Bouhafs, Bakha, Boutria Entraîneur : Boufas

Fourvoyés dans une crise sans précédent, les Bleus de la JSMT se sont une fois de plus inclinés face à un adversaire, certes coriace, mais loin de constituer un foudre de guerre. Les Constantinois, très frais physiquement ont été ainsi mis sur orbite dès les premiers instants du match grâce à la frilosité de leurs adversaires, timorés et jouant sans âme, après plusieurs jours de tourments. A la 12ème mn, profitant d’une erreur d’appréciation du défenseur central, Bakhtaoui en l’occurrence, qui laisse filer un ballon pourtant à sa portée, Bakha place idéalement Boulemedjaiis qui s’engouffre pour battre Djehad. Une ouverture du score qui n’augura rien de bon pour la bande à Kadaoui puisqu’à peine remis que deux minutes plus tard le MOC alla doubler la mise sur coup franc par Boutria. Un but à la fois beau mais stupide pour le gardien qui jeta le froid, la suspicion et finira par installer le doute. Désorientés et très contenus physiquement, les locaux tentèrent de niveler la marque mais l’attaque semblait comme absente. Au retour des vestiaires, les Bleus étaient certes mus par ce désir de se ressaisir mais le manque de punch et l’inefficacité des avants centres joua un vilain tour à l’équipe. Les changements opérés par Kadaoui avec l’incorporation de Fateh et Sahraoui à la place de Sassi et Benzireche ont bien donné du tonus mais face à la gestion efficace du match de la bande à Boufas, le score en restera là, du moins jusqu’à la réduction du score par Sahraoui sur balle arrêtée à la 60èm mn. La suite fut à l’image de l’entame. Accélération et excès de précipitation doublés d’un flagrant manque d’assurance qui donna tout son sens à la défaite, une de trop qui précipitera encore d’avantage le club dans les abysses du classement.








Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)