Algérie


NAHD - Remane: «L'idéal serait de débuter par un succès»



Après un mois de préparation, les Sang et Or s'apprêtent cette semaine à renouer avec la compétition officielle. Malgré la difficulté de la tâche qui les attend, le premier responsable de la barre technique se montre optimiste : «Notre mission face à la JSK ne va pas être facile. Notre adversaire est en confiance. La victoire que les Canaris ont décrochée lors du match aller du premier tour de la Ligue des champions face à Al Merrikh les a mis en confiance. Nous allons défendre nos chances jusqu'au bout. L'idéal, c'est de débuter par un succès pour gagner en confiance et préparer les prochaines empoignades avec un bon état d'esprit.»
«J'ai supervisé la JSK face à Al Merrikh, mais les matchs ne se ressemblent pas»
Notre interlocuteur ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a enchaîné : «Nous travaillons depuis plusieurs semaines. Nous n'avons rien laissé au hasard. J'ai supervisé notre adversaire lors de la rencontre qui les a opposés aux Soudanais. Je me suis fait une idée mais les matche ne se ressemblent pas. Chaque confrontation a ses propres caractéristiques. Il ne faut pas s'attendre à ce que les Canaris montrent le même visage que celui du week-end dernier.»
«Nous avons un bon groupe, mais?»
Ayant désormais une idée bien précise sur le niveau de chaque élément, Rezki Remane nous a confié qu'il est satisfait de la qualité des joueurs à sa disposition : «Sincèrement, nous avons un bon groupe. Il est composé par plusieurs éléments de qualité. La preuve, en plus de Yali qui est un international mauritanien, nous avons six internationaux U23. La seule chose qui m'inquiète un peu, c'est le manque d'expérience. J'aurais aimé avoir d'autres éléments chevronnés au côté de Faouzi Yaya, Seddik Mokrani et Sabri Boumaïza, mais bon, je n'ai pas le choix. Je dois faire avec les moyens du bord.»

«Voilà pourquoi nous avons recruté Baouali»
Les cas Faouzi Yaya, Naoufel Khacef et Sofiane Baouali ont fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. Interrogé à leur propos, le coach a répondu sans détour : «Le premier accuse un retard par rapport à ses camarades. Le second, il a un différend avec la direction, il est absent depuis plusieurs jours. Ne pas pouvoir compter sur eux face à la JSK est un grand coup dur pour moi. Pour ce qui est du dernier, en plus de sa polyvalence, son expérience nous sera très utile dans l'avenir. C'est pour cette raison qu'il a été recruté. Nous avons besoin de lui pour encadrer les jeunes.»
«Les supporters doivent rester derrière leur équipe»
Avant de terminer, Rezki Remane a tenu à lancer un message aux supporters : «Ils doivent rester derrière leur équipe. Ils ont plus que jamais besoin d'encouragement. Les inconditionnels ont toujours été exemplaires. Ils ne doivent pas déroger à la règle. Nous espérons qu'ils seront présents en masse le jeudi pour soutenir les joueurs. C'est une source de motivation supplémentaire pour Imad Azzi et ses camarades.»




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)