Oran - Revue de Presse


NAAMA 52 candidats FLN aux législatives



52militants du FLN ont déposé, dimanche avant midi, leur candidature auxélections législatives 2007 au niveau de la Mouhafadha de Naâma, laquellen'aura, cette fois-ci, pour mission, selon les nouvelles instructions du parti,que la réception, la vérification et le transfert des dossiers des candidatsvers les instances supérieures du parti où se décidera leur sort. En effet,cette mesure, faut-il le souligner, a été vivement critiquée par les militantsdu parti, à l'issue de l'A.G. extraordinaire organisée, samedi, par la Kasma deMéchéria pour justement expliquer le contenu des instructions n°1 et 2,définissant les conditions d'accès à la députation. Si l'instruction n°1, seloncertains observateurs, a apporté du positif en exigeant du candidat desdiplômes d'études supérieures, sinon un niveau d'instruction universitaire, iln'en demeure pas moins que l'instruction n°2 a suscité moult réactions au seindes militants qui ont estimé que celle-ci a revêtu un caractère d'exclusion dela décision des Kasmate et des Mouhafadhate, pourtant, celles-ci sont mieuxplacées pour juger leurs candidats et proposer les meilleurs d'entre eux, commecela se fait au niveau des autres partis où, le grand travail de choix se faitau niveau de la base. Entous les cas, la liste définitive des candidats qui a atteint 52 postulants, arévélé des noms nouveaux qui, selon certains observateurs, sont capablesd'insuffler un sang nouveau au parti et le représenter dignement de par leurinstruction, leur moralité et leur droiture, à l'image, par exemple, deBelkhadem Kadda, diplômé de l'E.N.A., fils de chahid ayant exercé des fonctionscomme chef de daïra et directeur des PMI-PME au niveau de la wilaya de Tindoufet dont on ne dit que du bien au même titre que Slimani Bendine, AbdelmalekBrahimi, Djellouli Tahar et Djebbari pour ne citer que ceux-là...




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)