Algérie - Football


MTN/CAF : CSS-JSK (ce soir à Sfax à19h30). A quitte ou double

La JSK se trouve depuis mercredi dernier à Sfax pour affronter la formation locale du CSS pour le compte de la 4e journée de la MTN/CAF Champion’s league. Une 4e journée synonyme de phase retour pour cette compétition continentale.

Les Kabyles joueront ce soir, à partir de 20h30 (19h30 heure algérienne), plus précisément sur le terrain central du M’Hiri de Sfax avec l’intime conviction, et surtout avec détermination de rendre la monnaie de la pièce à ces insolents Sfaxiens qui se sont permis sur une des deux seules actions franches de repartir avec les trois points de la victoire. Bien que très affectés par tout ce qui se passe autour d’eux, les camarades de Zafour, qui sera cette fois-ci présent aux côtés des siens avec Rabie Mefath, tous deux suspendus pour le match aller, espèrent bien revenir avec les trois points de la victoire en l’honneur de leur coach Chay auquel ils n’ont cessé de penser depuis son malaise qui l’a contraint à se rendre chez lui pour se reposer. Logés dans le meilleur hôtel de la coquette ville du sud tunisien, les Kabyles ont tout de même des difficultés à supporter la chaleur ambiante. « nous ne quittons pratiquement pas nos chambres », nous dira Rachid Abdeldjebar, le kiné du club. Guillou a tenu aussi à rassurer les fans du club sur l’excellent état de santé de Yacef dont on avait évoqué des douleurs aux adducteurs. « Hamza se porte bien, et sera de la partie comme il l’a toujours été », soulignera Guillou qui n’est pas toutefois certain que Daoud soit présent, et d’ajouter : « Nous espérons bien le récupérer, mais je ne pourrais me prononcer qu’au dernier moment pour savoir s’il sera apte à figurer dans le onze entrant. Quant à Ousselati, Guillou est tout aussi moins certain quant à sa titularisation « il ressent toujours des douleurs. » à ces deux probabilités, les JSK sera privée, et c’est une certitude, de Hémani suspendu et de Harkat opéré du genou mais qui sont présents à Sfax pour soutenir moralement les leurs. De son côté Oussalah n’a pas effectué le déplacement avec ses potes, qu’il n’a rejoints que le lendemain pour avoir oublié son passeport et sa carte militaire. En plus du voyage, Oussalah a raté la séance d’entraînement du jeudi et n’a pris part qu’à celle d’hier à l’heure du match au stade M’Hiri. De son côté le manager général du club qui a conduit l’équipe en l’absence de Hannachi, qui devait rejoindre l’équipe hier, vendredi, pense que le coup est jouable et que son équipe pourrait bien prendre sa revanche : « Les joueurs affichent une certaine envie de battre cette équipe de Sfax, que cela nous rassure, et nous laisse entrevoir une belle réaction à même de nous permettre de revenir dans nos bagages avec un résultats probant. » En fait, les Kabyles savent qu’ils jouent là pour un quitte ou double. Ils savent qu’une défaite les éloignerait un peu plus de la qualification en demi-finale alors qu’une victoire les relancera totalement dans la course surtout qu’ils auront à se rendre pour le prochain match à Kumasi pour affronter l’Asante local. Et le duo Izri-Kadri, qui a pris les commandes techniques en l’absence de Chay, a là un bon coup à jouer pour sa carte de visite, et surtout pour sa future carrière d’entraîneur. Les deux hommes, bien épaulés par Medane, tenteront surtout de mettre à profit la crise financière qui secoue actuellement les noir et blanc de Sfax qui seront privés pour ce match des défenseurs Heythem M’rabet sous le coup d’une suspension, Fatah Gharbi et Béchir Mechergui, tous deux toujours indisponibles du fait que leur état de santé, encore précaire, les contraint au repos. Mais récupéreront les autres défenseurs, Karim Ben Amor qui souffrait d’une élongation et de l’axial Wissem Abdi qui s’est repris du malaise soudain qu’il avait ressenti dimanche dernier et même le gardien titulaire Jaouachi. Tout ce beau monde a pris part au stage de trois jours effectué par les hommes de M’Rad Mahdjoub. Surtout qu’ils appréhendent énormément cette rencontre face à la JSK. Ils comptent bien sur les 18 000 supporters (capacité du stade M’Hiri, ndlr) pour les soutenir dans leur tâche. Notons enfin que pour diriger cette rencontre CSS-JSK, la CAF a désigné un trio arbitral soudanais présidé par l’arbitre central, Khaled Abderrahmane, avec comme assistants Aouad Bakhit et Hamad Ennil.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)