Tiaret - Revue de Presse


MST - Tiaret

Un centre de dépistage anonyme et gratuit Les responsables du secteur sanitaire de la wilaya de Tiaret vont bientôt disposer d?un centre anonyme et gratuit pour le dépistage des maladies sexuellement transmissibles (MST), réalisé dans l?enceinte du laboratoire situé sur les hauteurs de la ville. Ce centre de prélèvements, animé par une équipe constituée d?un sexologue, d?une psychanalyste, de sages-femmes, de laborantins et de paramédicaux, est à même de permettre un suivi régulier de l?évolution des MTH dans la région. Cette zone se caractérise par un important flux migratoire et constitue donc un important carrefour d?échanges entre le Sud et le Nord. Le centre dont l?ouverture est prévue avant la fin de cette année, disposera d?une cellule d?écoute et de communication et prendra en charge différents types de pathologies (hépatite B et C, syphilis...). Le personnel vient de subir une formation adaptée et une campagne de sensibilisation va être lancée pour toucher les populations et les services concernés (salons de coiffure, cabinets dentaires, points de transfusions sanguines). Lors d?un point de presse tenu en marge d?une rencontre sur les MTH au siège de la wilaya, un responsable de la Direction de la santé, de la population et de la réforme hospitalière a fait état de 14 cas de VIH (sida) qui ont été enregistrés dans la wilaya. Des personnes atteintes et transférées dans les services spécialisés à Oran avaient décédé par le passé. Subsiste un problème de taille que les autorités sanitaires doivent prendre en considération, après qu?une alerte à la contamination eut été enregistrée à la suite de l?accident survenu au moment du transfert d?un malade atteint du sida. Subsiste, entre autres, les risques de contamination liés aux déchets hospitaliers non traités, selon un médecin rencontré à la salle de conférences « Mustapha Mekki » où il devait donner une communication.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)