Algérie - Revue de Presse


MOUVEMENT ASSOCIATIF



Naissance de l?UASC Environ 68 000 associations locales et 1000 associations nationales activent aujourd?hui. Ces chiffres, s?ils devaient constituer un bon indicateur concernant la représentativité de la société civile, ne posent pas moins la question des modalités de financement de ces ONG et du cumul d?argent ayant été dépensé jusqu?à ce jour. C?est en tout cas sur fond de cette trame qu?est née, avant-hier à l?hôtel Hilton, l?Union algérienne de la société civile (UASC), dont le président est Ilyès Zoughlache. En sus de celui-ci, les membres du bureau national sont l?avocat Abdelkrim Saâd Eddine, Mustapha Mehadjri M?hamed Fateh Makhouche, et Mme Zoughlache (porte-parole). Cette association promet d?être présente « dans chaque quartier, chaque commune, chaque daïra et chaque wilaya », dira Rachid Zeghar, membre du bureau exécutif. Comment y arriver ? M?hamed Fateh Makhouche, intervenant en tamazight, appellera les chômeurs, fellahs et intellectuels de tous les coins du pays à rejoindre l?UASC. Pour Me Abdelkrim Saâd Eddine, « il s?agit de réactiver le mouvement associatif en dehors des conjonctures électorales, mais surtout sortir des traditionnels clivages politiques ». D?ailleurs, un représentant de la région du Sud, le Pr Hiba, éclaire sur une question souvent occultée. « Nous (gens du Sud) avons été marginalisés, par le passé, lors de la création des associations », mais, poursuit-il, « aujourd?hui l?UASC nous permet de nous exprimer ». L?important pour cet homme est qu?« on arrive à une citoyenneté qui se base sur la dignité et le respect ». Avec le slogan « Réconciliation nationale, développement durable et justice sociale », cette nouvelle association plaide pour « le dialogue et la recherche des moyens pacifiques pour aider l?Etat, et notamment l?administration, à résoudre les problèmes socioéconomiques », dira Mustapha Mehadjri. L?UASC compte, dans les prochains jours, prendre attache avec des ambassades et des ONG étrangères accréditées en Algérie. A relever que parmi les invités au congrès constitutif de l?UASC, il y avait des représentants de la Présidence et du ministre du Tourisme, Fateh Guerd (MSP), Abdelhak Boumachra (ancien commandant des scouts) et Ahmed Kada de la Coordination des comités de soutien au président de la République. Celui-ci ne manquera pas d?appeler à « assainir le nombre des associations, dont certaines ont contribué au désordre dans le pays », dira-t-il.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)