Alger - Revue de Presse


MOSTEFA LACHERAF

Colloque en novembre « Algérie 50 ans après : nation, société, culture, Hommage à Mostefa Lacheraf » est le thème du colloque scientifique qui sera organisé les 24 et 25 novembre prochain à la Bibliothèque nationale d?El Hamma (Alger). Cette manifestation sera rehaussée par la contribution d?une quinzaine de chercheurs et intellectuels algériens et étrangers de haut niveau. Ils auront à intervenir pour témoigner de « la place qu?a occupée la pensée de Mostefa Lacheraf dans leurs travaux et dans la connaissance de la société algérienne et maghrébine ». Selon les organisateurs, ce sera également l?occasion pour les chercheurs de « présenter l?état des savoirs acquis et des questionnements actuels concernant les thèmes de la nation, la société, la culture, principaux points d?articulation des écrits de l?auteur ». Il s?agira également de « féconder et de prolonger la présence de l?effort de Lacheraf et de ses idées dans le champ de la réflexion et de la recherche sur la société algérienne et maghrébine ». Il est utile de signaler que ce sont l?Association algérienne pour le développement de la recherche sociale (Aadress) et la revue d?étude et de critique sociales Naqd qui déploient des efforts louables pour organiser une telle rencontre. Ceci, bien évidemment, avec le concours d?institutions et d?organismes publics et privés. Selon les organisateurs, Mostefa Lacheraf est considéré comme « un éminent intellectuel algérien dont la vie et l??uvre se sont confondues avec la lutte pour l?indépendance et l?édification nationales ». A ce titre, ils diront que Lacheraf représente « une référence essentielle comme modèle d?intellectuel ayant su unir l?engagement résolu dans l?action politique patriotique à l?effort théorique rigoureux pour éclairer, par l?histoire et la sociologie, les fondements et les perspectives de cet engagement ». A titre d?exemple, toujours selon les organisateurs, Lacheraf avait réussi à « exhumer des profondeurs de la terre et des campagnes algériennes la légitimité historique et culturelle de l?exigence nationale ». Pour rappel, l?organisation de ce colloque interviendra avant celui qui sera organisé, début 2005 à Alger, à la mémoire du chercheur et intellectuel Mahfoud Bennoune. Cet autre grand intellectuel algérien, décédé le 17 mai dernier aux Etats-Unis, est éternisé par un prix portant son nom à l?Université du Michigan pour récompenser la meilleure thèse pour les études maghrébines.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)