Algérie - Revue de Presse


Mohmaed Sidati (Représentant du Front Polisario en Europe)

« Le Maroc mène un véritable terrorisme d?Etat » Propos recueillis à Tifariti  Comment expliquez-vous la frilosité des pays arabes vis-à-vis de la question sahraouie ?  Incontestablement, la lutte du peuple sahraoui n?a pas rencontré la compréhension requise et attendue du monde arabe. Je dois souligner par la même occasion pour ce qui est des peuples, des mouvements qui sont enracinés dans la lutte des peuples arabes, qu?il y a une réelle sympathie. Cela étant, il me semble aussi qu?il faut relever le fait que pendant longtemps les pays arabes ont été induits en erreur par la propagande marocaine en essayant souvent de présenter le conflit comme étant un conflit interne et comme si les Sahraouis étaient des séparatistes. incontestablement, certains pays ont fait preuve d?une certaine complicité lorsque le Maroc a organisé son invasion du Sahara-Occidental. Et donc, de ce point de vue, il y a eu une confusion qui a été entretenue à bon escient au niveau de certains pays arabes. Cela étant, il ne faut pas aussi exagérer le phénomène parce qu?il convient de préciser que dans les positions des pays arabes, il y a des nuances. Je sais que si on excepte quelques pays qui ont toujours voulu montrer une certaine solidarité entre monarchies arabes, beaucoup de pays arabes préfèrent observer une certaine neutralité dans le conflit.  La presse marocaine a évoqué, il y a quelques jours, l?éventualité de l?implication du Front Polisario dans le terrorisme. Comment le gouvernement sahraoui réagit à de telle accusations ?  A la fois cela fait rire et par la même occasion c?est très inquiétant car le Maroc, en 31 années de conflit, a essayé par tous les moyens de dénigrer le peuple sahraoui. Il a essayé par tous les moyens de dénaturer la lutte du peuple sahraoui, de mener une guerre sans merci au niveau médiatique pour essayer de noircir l?image du peuple sahraoui et du Front Polisario, mais il a échoué lamentablement pour la simple raison que les faits sont têtus et que la vérité historique est là. Le peuple sahraoui est un peuple qui lutte dans des conditions extrêmement difficiles et en dépit de tout cela, il maintient sa lutte. Une lutte pour le respect de la légalité internationale, une lutte pour le respect du droit à l?autodétermination et une lutte qui est aujourd?hui universellement connue comme étant une lutte pour les droits légitimes qui sont inscrits. Alors, c?est le voleur qui crie au voleur parce que le Maroc contre le peuple sahraoui est un terrorisme d?Etat. Les témoignages sont là que ce soit ceux de la commission des droits de l?homme, ceux de tous les observateurs, le Maroc mène un véritable terrorisme d?Etat contre le peuple sahraoui. Il mène une violence policière sans précédent. Alors, il essaye d?entacher l?image du peuple sahraoui. Ce que mène le Maroc au Sahara-Occidental est une véritable expédition coloniale.  Que pensez-vous du projet d?autonomie marocain. Quelle serait la réaction du Front Polisario dans le cas où cette proposition serait acceptée par le Conseil de sécurité ?  Etant un projet unilatéral qui sort du cadre international qui fait fi des résolutions internationales, c?est non seulement irrecevable mais, par la même occasion, c?est dire déjà les limites d?un tel projet et son échec inévitable. Parce que le territoire du Sahara-Occidental est l?objet d?un processus de décolonisation dont la solution réside dans l?application du droit à l?autodétermination. Je considère donc que ce genre de pseudo solution ne peut qu?exacerber la tension. Encore une fois, j?espère que la communauté internationale finira par redresser la situation et mettra un terme à ce genre de comportement dont je souligne encore le danger. Un tel projet est nul et non avenu. Le fait que le Maroc tente ce genre de man?uvre, cela signifie son refus d?appliquer la solution pacifique et par la même occasion, il détruit ou il érode tous les efforts déployés par la communauté internationale. Donc je dirai que ce projet est mort-né, et surtout il n?a aucun avenir, aucun futur et par la même occasion, il incombe à la communauté internationale d?assumer pleinement ses responsabilités et de redresser la situation. Parce que ce qu?est en train d?entreprendre le Maroc est très dangereux, c?est une manière d?inviter à l?embrasement régional.  ? Justement, que pensez-vous du récent accord de réarmement conclu entre le Maroc et le gouvernement espagnol ?  Cela nous mènera vers une situation de plus en plus dangereuse et de plus en plus incontrôlable. Et c?est pour cela, comme vous l?aviez vu à la conférence internationale où se trouvait une majorité représentante des forces politiques qui ont condamné la décision de l?Espagne de procéder à des ventes massives d?armement que l?Espagne est en porte-à-faux par rapport à ses obligations morales et historiques et par rapport aussi aux efforts des Nations unies pour la solution du conflit. Cela prouve encore une fois que nous avons l?impression que le Maroc n?est pas intéressé par la solution tracée mais beaucoup plus grave aussi par l?attitude de certains de ses amis, notamment l?Espagne et la France. D?un coté on vend des armes, d?un autre on loue les initiatives du Maroc et on essaye de les présenter comme étant constructives alors qu?elles sont destructives et beaucoup plus dangereuses.  Comment expliquez-vous le fait que l?argent débloqué pour les aides humanitaires aux réfugiés et cette même aide n?arrivent pas chez cette population ?  Là, je crois que la communauté internationale a une responsabilité énorme. Et le plus grave est que nous avons assisté ces dernières années à une entreprise sans précédente du Maroc et de ses amis au niveau des organismes internationaux pour essayer de faire en sorte à ce que l?on procède à une réduction drastique de l?aide humanitaire à l?endroit des réfugiés sahraouis. Là se pose le problème, c?est l?arme alimentaire et c?est encore le chantage pour faire accepter au peuple sahraoui des conditions qu?il ne peut ni assumer ni accepter. La question se pose à ces organismes internationaux : pourquoi ce manquement à leurs engagements contractés envers les réfugiés d?une cause ? Alors gare à ce que l?on ait recours à l?arme alimentaire ou l?on procède à la manipulation des organismes internationaux pour essayer de faire plier le peuple sahraoui car je crois que cela n?aura pas lieu. De toute façon, le peuple sahraoui a démontré que même dans des conditions les plus terribles, il mènera sa résistance jusqu?au bout. Donc la question est à poser aux organismes internationaux. On engage la responsabilité du HCR et du PAM. Et je crois que si l?on procède à ce genre de chantage, je pourrai dire que c?est une insulte à la dignité des Sahraouis et une insulte à la conscience universelle. Et de toute façon, quelles que soient les conditions, le peuple sahraoui a des amis qui ont répondu à l?appel dont je cite l?Algérie et d?autres pays.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)