Oran - A la une


Mohammed Merah a rejoint des écoles coraniques à Mouzaya et à Tizi-Ouzou 7 mille euros pour le transfert de sa dépouille e Algérie



Mohammed Merah a rejoint des écoles coraniques à Mouzaya et à Tizi-Ouzou 7 mille euros pour le transfert de sa dépouille e Algérie
La dernière visite que Mohammed Merah a effectuée en Algérie révèle combien il tenait à apprendre les préceptes de l'Islam. Il s'est inscrit dans une école coranique dans la ville de Mouzaya, wilaya de Blida, avant de rejoindre une autre dans la ville de Tizi-Ouzou. Il a ensuite fait le choix d'une autre école dans la wilaya de Boumerdès, avant qu'il tranche enfin de repartir en France.
Les enquêtes préliminaires sur la personnalité de Mohammed Merah, qui se sont étendues jusqu'en l'Algérie, ont montré que la dernière visite en Algérie a eue lieu en 2010, où il est resté pendant près de 10 jours chez sa père dans la ville de Frenda, wilaya de Tiaret. Il s'est rendu ensuite vers la ville de Mouzaya, à l'ouest de la wilaya de Blida, où il a passé une semaine dans un appartement à son père. L'accusé d'avoir assassiné trois militaires et quatre juifs à Toulouse et à Montauban a saisi l'occasion de sa présence dans la ville de Mouzaya, pour s'inscrire dans une école coranique. Il n'était, toutefois, pas resté longtemps dans cette école et choisi de s'inscrire dans une autre dans la ville de Tizi-Ouzou. Il a, finalement, fait le choix d'une école dans la wilaya de Boumerdès avant qu'il ne rentre en France. Il a ainsi abandonné l'appartement qu'il avait loué pour une durée d'une année et où il n'a vécu qu'un seul mois, selon son frère.
Les enquêtes ont révélé que Mohammed Merah, qui réside à Nice, né le 10 octobre 1988 avait un niveau scolaire de 4ème année moyenne. Il a toutefois reçu une éducation religieuse dans une école coranique à Toulouse durant les années 2007, 2008, et 2009. Le père de Mohammed Merah, né le 16 avril 1942 dans la ville de Souagui, ville de Médéa, a témoigné que son fils était pratiquant et bien éduqué. Il portait généralement des tenues sportives et des blue-jeans, affirmant que son fils n'a visité aucun pays à l'exception de l'Egypte où il est resté trois jours seulement. Les enquêtes ont notamment, révélé que Mohammed Merah, qui travaillait comme tôlier, appelait souvent son père par téléphone pour avoir de ses nouvelles et qu'il l'avait contacté pour la dernière fois en janvier 2012. Par ailleurs, les sources d'El Khabar ont affirmé que les frais de transfert de la dépouille de Mohammed Merah en Algérie s'élèvent à environ 7 mille euros.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)