Algérie - A la une

Mohamed Hammoutène revisite l'histoire de la ville Conférence-débat sur Azeffoun



M. Mohamed Hammoutène, écrivain, a animé, hier, une conférence-débat au niveau de la bibliothèque du centre culturel d'Azeffoun, portant sur l'histoire de cette cité. Malgré ses 81 ans, M. Hammoutène a, une heure et demie durant, évoqué l'histoire d'Azeffoun depuis les Ifflisen, en passant par les invasions des Phéniciens, des Romains et des Français. Selon lui, les légionnaires romains ont eu du mal à s'installer à Azeffoun contrairement à ce qu'ils avaient pu faire à Tigzirt. « Les combats sans merci que leur livraient les Ifflissen et leurs descendants les Ath Djenad ont fait que les Romains ont été souvent vaincus et pourchassés jusqu'au fin fond de la région ». Le conférencier, qui déclare ne pas avoir la prétention d'être un historien, un anthropologue ou un archéologue, soulignera la présence romaine à travers l'épine dorsale qui les a menés de Sidi Khelifa vers la région de Yakouren jusqu'à Sidi-Aïch et Bougaâ en Petite Kabylie, en passant par les villages de la région de Aït-Chaâfa et de Ath-Zeki. Pour lui, les vestiges, que sont les thermes, les huileries et autres monuments, sont encore présents tout au long de cette épine dorsale.Il mettra aussi en exergue la civilisation des Ifflisen qui dominaient toute la région d'Azeffoun, qui s'étendait pratiquement de Tigzirt à Béni-Ksila. « C'est dans cette région que l'on retrouve l'une des trois forges antiques recensées dans le monde. Comme ils ont été les premiers à fabriquer le trident à double face, dénotant de ce fait que leur savoir-faire dépassait déjà celui des Romains ».Tout au long de son intervention, qui s'est faite sans lecture de notes, d'une extrême cohérence, l'écrivain a surtout démontré que la région d'Azeffoun a eu à connaître ses heures de gloire depuis l'antiquité en étant un promontoire prisé par les Phéniciens et les Romains pour acheminer leurs récoltes, leurs prisonniers et leurs esclaves. Le conférencier a subjugué les présents de par l'aisance de son verbe et surtout ses connaissances historiques, si bien que des intervenants l'ont exhorté à mettre toutes ses notes et ses réflexions dans un recueil à l'effet d'être consultées et transmises à d'autres générations.




Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)