MOHAMED ABDALLAH, À PROPOS DE SON ROMAN “SOUVENEZ-VOUS DE NOS SŒURS DE LA SOUMMAM” “Sans la libération des femmes, il ne peut y avoir de réussite”


MOHAMED ABDALLAH, À PROPOS DE SON ROMAN “SOUVENEZ-VOUS DE NOS SŒURS DE LA SOUMMAM” “Sans la libération des femmes, il ne peut y avoir de réussite”
L’écrivain Mohamed Abdellah. © D. R.



Liberté : Pourquoi avez-vous choisi ce sujet pour votre roman ?

Mohamed Abdallah : J'ai choisi ce sujet, car pour bien comprendre une société, notamment sa dynamique, il est indispensable de s'intéresser à la condition féminine dans ce pays. Je suis intimement convaincu que le combat des femmes pour trouver leur place dans notre société est inextricablement lié à la lutte, plus vaste, de l'Algérie pour progresser dans tous les domaines. Il ne peut y avoir de réussite algérienne sans une libération totale des femmes. C'est pourquoi il est important de prendre conscience du chemin qui a été parcouru, un sujet que je touche dans mon roman, mais aussi des immenses défis qui restent à relever.



Pourquoi donnez-vous des détails de lieux réels ?

L'inclusion de détails est importante, car j'ai besoin de partir d'une réalité bien précise, d'où je cherche à construire mon imaginaire. C'est moins un souci de réalisme absolu (auquel j'accorde néanmoins une certaine importance) qu'une nécessité de m'appuyer sur un socle à partir duquel je laisse mon imagination s'amuser.



Y a-t-il du vrai dans ce contenu romancé ?

Il y a certainement une part de vrai dans le contenu de mon roman. Mais contrairement au premier écrit, la partie “réelle” se limite au décor dans lequel évoluent mes personnages. Pour le reste, les aventures que vivent mes personnages sortent des brumes de l'imaginaire !



Quel a été l'écho de ce roman jusqu'à maintenant ?

Les retours que j'ai eus à propos de ce roman sont positifs et encourageants. Cela tombe bien, à mon âge plus encore qu'à un autre, on a besoin d'être encouragé !



Quel message voulez-vous transmettre par vos écrits si message il y a ?

Le message principal de ce roman est assez simple : je veux rendre hommage à la femme algérienne, dont le courage et la multiplicité des combats sont trop souvent réduits à une dimension bien précise : celle de la réussite “féminine” telle qu'elle est souvent conçue.

Les femmes ont le droit inaliénable de s'emparer de toutes les facettes de la réussite humaine : politique, artistique, sportive, etc. Cela peut paraître comme évident, mais je pense que, parfois, il n'est pas inutile de le rappeler.



Pourquoi cette envie de toujours dire l'Algérie dans vos écrits ?

Comme je l'ai dit plus haut, mon inspiration se nourrit du monde dans lequel je vis, de son air, de sa terre, de son ciel, de ses parfums, de son histoire. Et ce monde où je puise mon inspiration, c'est l'Algérie.

Dire mon pays n'est pas que sujet d'écriture, c'est aussi une manière de lui exprimer ma gratitude, mon amour et mes espoirs.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
Veuillez saisir le code ci dessous
*



Recharger l'image

(Les champs * sont obligatores)
X
Notre page facebook