Béjaia - Parc et sites naturels, zone humides


Menace sur la forêt de Takoucht



Le sommet de Takoucht qui culmine à 1896 m d?altitude est considéré comme le point le plus élevé de la wilaya. Le climat qui caractérise cette zone boisée a favorisé la poussée de nombreuses espèces de plantes tels le Cèdre d?Atlas, l?If (Taxsus bacata), le Houx (aquafilum) et le chêne vert. Une flore qui occupe une superficie de 9 ha, d?après un ingénieur en écologie qui active dans une association de sauvegarde de l?écosystème qui est menacé pour cause de sa proximité avec les habitations. L?abattage de cèdre sur plus de 2 ha illustre parfaitement cette menace. Outre les coupes, l?arbre en question est fragilisé au fil du temps par le creusement de son tronc pour l?extraction de sa sève utilisée pour guérir de certains maux. Cette pratique expose l?arbre à des maladies qui lui sont spécifiques, telle la chenille processionnaire. « A ce rythme, le saccage de cette forêt aura des conséquences désastreuses sur l?équilibre de l?écosystème et cela se répercutera d?une manière négative sur la faune et vouera à la disparition un patrimoine indispensable à l?étude de notre milieu », estime notre interlocuteur. Malgré l?importance, reconnue par les spécialistes, de cet endroit, rien n?a été fait pour sa préservation et sa sauvegarde mis à part quelques initiatives qui sont loin de solutionner le problème.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)