Constantine - Revue de Presse


médias

Rabie Daâs n?est plus Tel un couperet, la nouvelle de la mort du journaliste de la télévision et de la radio, Rabi Daâs, a jeté la consternation parmi la corporation constantinoise au sein de laquelle il a commencé en 1968. A l?époque, c?était encore la télévision régionale de Constantine, avec ses deux « vedettes », Chérif Zerouala et Farouk Bellagha. Daâs s?engouffrera parmi eux et se fera très rapidement un nom dans la presse locale puis nationale. Il fut d?abord présentateur de JT puis couvrira avec bonheur plusieurs évènements tant nationaux qu?internationaux pour devenir ensuite rédacteur en chef à la télévision, ensuite à la radio. Il sera ensuite le premier directeur de la station régionale radio de Ouargla puis celle de Constantine. Son abnégation fera que Cirta FM sera son enfant avant qu?il ne soit affecté à la radio locale de Tébessa, et enfin responsable d?une station locale du Sud algérien : Illizi. Tébessa l?accueillera de nouveau en 2001 d?où il partira en retraite. Les problèmes de santé qu?il traînait depuis plusieurs années auront raison de lui, après deux opérations chirurgicales à un âge où il aspirait à une retraite bien méritée. A 60 ans, Rabie Daâs nous quitte pour un monde meilleur. Il restera pour le téléspectateur le commentateur inoubliable de la fameuse rencontre Algérie-Allemagne en 1982 sur le ground du stade de Gijon. « Cela restera mon meilleur souvenir », aimait-il nous confier avant que la maladie ne le force au repos éternel, nous léguant un souvenir tout aussi éternel.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)