Médéa - Revue de Presse


Médéa

Don de livres au profit des communes L?important don de livres consenti par la Bibliothèque nationale au profit de la wilaya est venu à point nommé enrichir le fonds documentaire des bibliothèques municipales qui, dans leur majorité, ne comptent plus que des publications datant de plusieurs années et par conséquent devenues obsolètes. Outre leur nombre dérisoire, sinon insignifiant, les publications existantes ont beaucoup perdu de leur valeur culturelle pour susciter un quelconque intérêt pour être consultées par les lecteurs. Certains livres, qui remplissent leurs rayonnages, sont devenus inutiles et jugés juste bons pour être mis au pilon, indique-t-on. Mettant à profit la dotation octroyée par la BN, la direction de la culture a procédé à sa distribution en fonction des critères liés à la densité de la population scolaire et universitaire et à l?existence de bibliothèques ou d?infrastructures de lecture ouvertes au public. L?objectif recherché à travers cette démarche est d?encourager davantage la lecture publique et de renforcer le fonds des bibliothèques en titres nouveaux. Comptant quelque 2 600 volumes, le don est destiné à garnir les rayonnages des bibliothèques municipales et des salles de lecture intégrées aux centres culturels et maisons de jeunes. Récemment réalisée dans le cadre du programme complémentaire imparti à la wilaya, la nouvelle bibliothèque de la petite ville de Chahbounia a reçu une dotation conséquente à l?occasion de son ouverture. La bibliothèque communale de la ville de Ksar El Boukhari inaugurée il y a quelques semaines, a, pour sa part, été dotée d?un quota supplémentaire à celui précédemment otroyé. Traitant d?un large éventail de thèmes, les ouvrages distribués portent aussi bien sur des sujets à caractère scientifique que de culture générale, de sociologie, de littérature, de droit, etc. Ecrits dans les langues arabe et française, les ouvrages ont tous été édités à l?occasion de l?Année de l?Algérie en France. Nombreux sont les livres qui ont une grande portée littéraire et culturelle et sont d?une bonne qualité éditoriale. Voulant aussi faire bénéficier des établissements éducatifs, des ouvrages, jugés utiles pour servir d?appoint aux cursus dispensés aux élèves des lycées, ont été versés à la bibliothèque du technicum de Médéa. Pour les responsables de la culture, il s?agit surtout de permettre aux bibliothèques municipales de retrouver leur fonctionnalité culturelle et de rentabiliser leurs espaces par une fréquentation accrue du public. Jusqu?alors, seule la bibliothèque de la maison de la culture connaît une large adhésion d?étudiants et d?universitaires eu égard à son fonds constitué de plus de 18 000 ouvrages et de 3 salles de lecture où un grand nombre de lycéens trouvent l?endroit approprié pour réviser leurs cours en groupe.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)