Médéa - Energie


Médéa, Gisement de barytine de Berrouaghia, c'est parti !



Après des années d’études géologiques et techniques approfondies, sanctionnées par des résultats d’une extrême importance pour la production pétrolière, d’une part et en perspective de la création d’emplois au profit de la wilaya de Médéa, d’autre part, l’exploitation de l’important gisement de barytine de Koudia Safia, dans la commune de Berrouaghia démarrera très prochainement.

C’est ce que nous avons, en effet, appris ce mardi auprès de M. Azzedine Mazouz, chef de la division Etudes, Travaux en électricité et gaz à l’agence de Sonelgaz de Médéa, qui nous dira: «une réunion s’est tenue ce lundi dernier au siège de notre agence à laquelle étaient présents MM. Abdelkader Aïssani et Rafik Yacoubi, représentant la SPA Houria Ikram Industries (H.I.I) une société algérienne spécialisée dans l’exploitation minière, M. Yassine Aoudjet, chef du service Energie à la direction des Mines et de l’Industrie de la wilaya de Médéa, les représentants de Sonelgaz et les propriétaires fonciers concernés par le passage sur une distance de 24 km, de l’alimentation en énergie électrique qui desservira la zone d’exploitation du minerai de barytine de Koudia Safia, située à 14 km de Berrouaghia». Et M. Azzedine Mazouz de nous préciser: «Cette réunion avait comme objectif principal de trouver un terrain d’entente, à l’amiable avec tous les propriétaires des terres que notre ligne de moyenne tension de 30 Kv (3.000 v) devra nécessairement traverser pour atteindre cette zone d’exploitation du minerai de barytine. Une rencontre qui s’est soldée par une heureuse issue, ces propriétaires fonciers ayant accueilli très positivement ce projet pour lequel la S.P.A Houria Ikram Industries s’engage à dédommager ces derniers, dans le cadre de la règlementation en vigueur, et surtout à créer des emplois au profit des citoyens de la région de Berrouaghia, dans un premier temps, et de toute la wilaya de Médéa, une fois la construction de l’usine de concentration du minerai de barytine achevée et la mise en production de son gisement entamée. Deux opérations qui sont prévues à la fin de l’année 2007. Concernant ce gisement de barytine, qui est un sulfate de baryum naturel dont le concentré est utilisé dans les boues des forages pétroliers, dans ce sens qu’il augmente la pression lors de l’extraction du précieux liquide, il est situé sur la colline de Koudia Safia à Ouled Zaïd, une fraction de la commune de Berrouaghia, distante de 30 km de Médéa, le chef-lieu de wilaya. Géologiquement il se compose de 3 amas minéraliers contenant plusieurs roches différentes: brèches tectoniques, composé de marnes, de calcaires et d’aridités, composé de dépôts non consolidés (blocs, gravier, sable et argile). Un seul amas, celui de l’Est, présente cependant un intérêt hautement commercial. Appartenant à l’Atlas tellien, ce gisement de barytine, dont la découverte de l’indice minéralisé avait été faite en 1966 par la société nationale Repal, mesure 320m de longueur avec une épaisseur horizontale de 85m. Toujours selon la fiche technique détaillée qui nous a été remise, par le premier responsable de Houria Ikram Industries, ses ressources géologiques classifiées selon des critères internationalement reconnus dans l’industrie minière, s’élèvent à 3.585.675 tonnes de minerai de barytine d’une teneur moyenne de 56,14% de Ba S04. Entre 1966 et 2004 plusieurs sociétés nationales et étrangères s’étaient relayées dans les études de valorisation de ce minerai, faites en 1994 par le centre national de recherches minérales (C.R.M), et qui avaient abouti au résultat prouvant que le concentré de barytine, obtenu par le procédé de flottation (triage d’un mélange de corps finement broyés, utilisant la différence de tension superficielle d’un corps à l’autre, lorsqu’ils sont dans l’eau), rencontrait et surpassait même les normes de l’Americam Petrolum Institute (A.P.I) pour les boues des forages pétroliers. Et, sur la base de ces résultats, il a été procédé à la conception préliminaire d’une usine de flottation de la barytine. Au mois d’août 2004, le ministère de l’Energie et des Mines octroie à la société Houria Ikram Industries qui est, faut-il le rappeler, une filiale du groupe espagnol Taures, une autorisation d’exploitation minière du gisement de barytine de Koudia Safia (décision n°1346 du 03 août 2004). En 2005, les essais de valorisation de ce minerai seront confirmés par le Consortium en recherches minérales (COREM) du Québec, Canada, qui avait été engagé par Houria Ikram Industries. Ainsi, sur la base de tous ces essais fructueux, d’une extrême importance pour la production pétrolière en Algérie, il a été décidé la construction de l’usine de concentration de barytine et la mise en production de son gisement qui devrait démarrer à la fin de l’année 2007. Une production qui devrait s’étaler sur une durée minimum de dix années, à une cadence d’exploitation de 400.000 tonnes de barytine par an, pour une production de concentré de barytine de 200.000 tonnes par an qui, selon le premier responsable de Houria Ikram Industries, couvrira totalement les besoins nationaux dans le domaine des forages pétroliers. Ce qui permettra à l’Algérie de n’en plus importer. Bien au contraire, elle deviendra l’un des pays exportateurs de ce précieux produit. Ceci en plus du bénéfice important qu’en tirera la wilaya de Médéa, dans le cadre d’un nombre important d’emplois qui seront d’un apport appréciable dans la baisse du taux de chômage qui frappe, aujourd’hui encore, cette wilaya.

 






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Numéro commentaire : 1010
Posté par : Halim
Profession : Ingenieur
Ville : alger
Date : 12/03/2008
Message : Je connais yacine on l'a vire? pas possible, c'est un type tres competant. Wallah hada houwa hal el blad, takoul si non on te vire.



Numéro commentaire : 678
Posté par : salim
Profession : Ingenieur
Ville : alger
Date : 11/12/2007
Message : Je connait l'equipe et je connais yacine aoudjet, je veux dire qu'il est tres competant, je suis bien decu qu'il l'ont virer parceque il n'a pas accpeter de se plier devant son directeur ( temporaire ), le directeur prenait el rashwa et yacine n'a pas accpeter et a la fin on l'a arreter de travailer.... Hal al zayar - yakhi yakhi