Médéa, A l’heure du chaâbi



Après avoir honoré, tout dernièrement, deux de ses illustres enfants, les artistes Mahboub Safar-Bati et Chérif Korteby, et en attendant de le faire pour le dramaturge Mahboub Stambouli, un autre digne fils de la ville de Sidi El Berkani, la wilaya de Médéa, plus précisément son chef-lieu, s’apprête à accueillir les «deuxièmes journées de la chanson chaâbie».

 En effet, placées sous le haut patronage du wali de Médéa, M. Abdelkader Zoukh, et en étroite coordination avec la direction de la culture de la wilaya de Médéa, les «deuxièmes journées de la chanson chaâbie» sont organisées par la maison de la culture Hacène El-Hassani de Médéa, avec le précieux concours de la wilaya et de l’APC de Médéa ainsi que du groupe Antibiotical-Saidal de Médéa.

 Une manifestation artistique qui débutera samedi 15 juillet et s’étalera jusqu’à jeudi prochain avec comme nouveauté, cette année, le lieu qui l’accueillera, à savoir la vaste cour du lycée Abdelkrim Fekhar de jeunes filles, situé entre le siège de la sûreté de wilaya et celui de la wilaya.

 «Ce changement ayant été décidé par M. le Wali pour permettre l’accueil, dans les meilleures conditions possibles, du plus grand nombre de personnes, tout en prévoyant une aile spécialement aménagée pour les familles. Ce que nous ne pouvons malheureusement pas faire à la maison de la culture», nous précisera le directeur de cette structure culturelle, M. Mohamed-Nadjib Benhadjer. Concernant le programme de ces «deuxièmes journées de la chanson chaâbie», l’on peut d’ores et déjà dire que ses adeptes, et ils sont très nombreux dans la ville qui a vu naître le virtuose auteur-compositeur Mahboub Safar-Bati, en seront bien servis avec la présence, dans l’ordre (du samedi au jeudi), des chanteurs professionnels Cheikh Kamel Bourdib, un élève du regretté El Hadj M’hamed El-Anka, le maître incontesté du chaâbi, H’midet Khelloufi, Sid Ali Lekam, Hakim El-Ankiss, qui n’est autre que le fils de Cheikh Boudjemaâ El-Ankiss, le Mostaganémois Ahmed Zeghiche, un des meilleurs élèves de Cheikh Maâzouz Bouadjadj, et enfin Cheikh Mehdi Tamache, un autre élève d’El Hadj M’hamed El-Anka.

 Ces six chanteurs, qui animeront chacun une soirée, seront précédés par de jeunes chanteurs locaux qui excellent dans le genre chaâbi, en l’occurrence Mustapha Benlakehal, Mohamed Habireche, El Hachemi Zemirli, Mohamed Fatmi, Mossâb Cheraï et Boualem Benlakehal. Une enveloppe financière d’environ 70 millions de centimes a été dégagée pour la réussite de cette manifestation culturelle qui sera, en principe, rehaussée par la présence d’invités d’honneur comme Chérif Korteby, Maâzouz Bouadjadj, Boudjemaâ El-Ankiss... Une manifestation culturelle qui sera officiellement ouverte par le wali de Médéa.

 «Cette semaine de la chanson chaâbie, qui se tient après le succès remporté par les soirées familiales animées par Cheikh Mohamed Ghaffour, le 02 mai dernier, la chanteuse marocaine Latifa Raafat, le 08 juin dernier, et après le très bon accueil populaire qui avait été réservé à la première édition de ces journées de la chanson chaâbie (05 au 10 juin 2005), confirme une fois de plus la dynamique nouvelle que connaît actuellement l’activité culturelle et artistique dans le chef-lieu de wilaya, en particulier, et dans la wilaya en général. Ce qui nous incite à fournir encore plus d’efforts pour permettre à tous les jeunes de la région de s’adonner à leurs loisirs favoris», nous dira M. Mohamed-Nadjib Benhadjer. Et ce responsable de conclure: «Je rassure encore une fois toutes les familles, désireuses d’assister à cette deuxième édition de la chanson chaâbie, que toutes les conditions ont été réunies, au niveau du lycée Abdelkrim Fekhar de jeunes filles, pour leur permettre de passer ces soirées dans la quiétude et dans la joie».







Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)